La Demeure mystérieuse de Maurice Leblanc

La Demeure mystérieuse (1929) de Maurice Leblanc, saga Arsène Lupin #16…

Le résumé de l’éditeur: Le clou de la manifestation doit être l’apparition sur la scène de l’Opéra de la ravissante Régine Aubry dont la robe est recouverte d’une merveilleuse tunique ornée des diamants les plus purs. Malgré la fortune que cela représente, le galant lapidaire Van Houben qui l’a ainsi parée pour la séduire n’est pas trop inquiet. Comme il l’explique à Jean d’Enneris qui se trouve dans sa loge, le brigadier Béchoux, ce policier qui s’est rendu célèbre par sa collaboration avec le mystérieux Jim Barnett, de l’Agence Barnett et Cie, répond de tout.
Coup de théâtre, Régine est enlevée !
Une affaire passionnante pour d’Enneris (Arsène Lupin, bien sûr !) : les diamants du gros Van Houben sont loin de lui être indifférents et puis les femmes qui se trouvent mêlées à cette aventure sont si jolies…

Quand on lit une série, dans l’ordre, une aussi longue série, forcement, il est possible de tomber sur un tome un peu moins emballant. La Demeure mystérieuse a été ce tome-là pour moi. Maurice Leblanc ne m’a pas enthousiasmé cette fois.

Entre un rythme un peu lénifiant et une histoire auquel je n’ai pas adhéré, ce fût une lecture quelque peu ennuyeuse. Peut-être mon état d’esprit y est pour quelque chose mais le fait est que ce 17e tome des aventures d’Arsène Lupin n’est pas le plus réputés.

Maurice Leblanc recycle tous ses trucs sans grand enthousiasme ni trop d’inspiration. Si on ajoute à La Demeure mystérieuse une histoire auquel j’ai eu du mal à adhérer parce que trop farfelue. Je n’y ai trouvé aucune tension crédible, ni intérêt. Je n’insiste pas plus sur ce roman, il y a peu de chance qu’un autre lecteur se risque à le lire.

Ja vais donc directement passé au tome 19, La Femme aux deux sourires, car j’ai déjà lu, il y a longtemps, La Barre-y-va, en espérant retrouvé l’originalité des intrigues, des meilleurs Maurice Leblanc, avec du souffle, de la grandeur, du génie et un Arsène Lupin avec du panache.

À suivre donc…


La saga Arsène Lupin

#1 Arsène Lupin, gentleman cambrioleur

#2 Arsène Lupin contre Herlock Sholmès

#3 L’Aiguille creuse

#4 813 / La double vie d’Arsène Lupin

#5 813 / Les trois crimes d’Arsène Lupin

#6 Le bouchon de cristal

#7 Les Confidences d’Arsène Lupin

#8 L’éclat d’obus

#9 Le Triangle d’or

#10 L’Île aux trente cercueils

#11 Les Dents du tigre

#12 Les Huit Coups de l’horloge

#13 La Comtesse de Cagliostro

#14 La Demoiselle aux yeux verts

#15 L’Agence Barnett et Cie

#16 La Demeure mystérieuse

#17 La Barre-y-va

#18 La Femme aux deux sourires

#19 Victor, de la Brigade mondaine

#20 La Cagliostro se venge

#21 Les milliards d’Arsène Lupin

#22 Le dernier amour d’Arsène Lupin


Livrepoche.fr, un livre, une poche…

2 comments to “La Demeure mystérieuse de Maurice Leblanc”
    • C’est sûr que c’est pas une petite série. T’inquiètes pas l’auteur n’est pas prêt de sortir un nouveau tome. 😉 Tu as tout le temps encore.

N'ayez pas peur de commenter