ARSÈNE LUPIN CONTRE HERLOCK SHOLMÈS DE MAURICE LEBLANC

Arsène Lupin contre Herlock Sholmès (Saga Arsène Lupin #2) (1908) de Maurice Leblanc…

Le résumé de l’éditeur de poche, iciArsène Lupin contre Herlock Sholmès ! L’homme qui défie toutes les polices françaises contre l’as des détectives anglais.
« C’est justement quand je ne comprends plus que je soupçonne Arsène Lupin », avoue le célèbre limier anglais. Quand deux hommes aussi intelligents s’affrontent, leur duel est un grand spectacle.
Qui a volé le petit secrétaire d’acajou contenant un billet de loterie gagnant ? Qui a volé la lampe juive, le diamant bleu, joyau de la couronne royale de France ? Qui joue les passe-murailles en plein Paris ? Arsène Lupin, toujours lui, l’éternel amoureux de la Dame Blonde, plus insolent, plus ingénieux que jamais, déjouant une à une toutes les ruses de l’Anglais par d’autres ruses plus étonnantes encore.

Deuxième volet de l’incroyable saga du gentleman cambrioleur le plus célèbre de France, Arsène Lupin contre Herlock Sholmès, c’est la confrontation entre les deux plus grands cerveaux de l’anticipation et de la déduction. Chacun d’un côté de la loi. Maurice Leblanc nous entraîne dans ce duel hors norme à travers deux histoires qui se suivent et se complètent.

La gageure pour Maurice Leblanc était de parvenir à créer un personnage (Herlock Sholmès) tout à la fois lui-même et sa caricature. Et il eu été trop simple de ridiculiser le célèbre enquêteur anglais et peu respectueux aussi. Mon avis sur lui dans Arsène Lupin contre Herlock Sholmès est neutre car si je connais le personnage de Sherlock Holmes à travers toutes les adaptations, je n’ai jamais lu les romans de Sir Arthur Conan Doyle.

Dans ce roman, la confrontation s’équilibre rapidement si l’on songe que Sholmès débarque sans aucune connaissance du dossier. L’avance d’Arsène Lupin s’effrite à vue d’oeil. Maurice Leblanc parvient à nous faire aimer les deux personnages et on ne peut s’empêcher de frissonner pour Arsène Lupin (qui a quand même notre préférence).

Maurice Leblanc utilise le procédé de l’écriture de chronique pour justifier l’omniscience de sa narration. Il maitrise parfaitement les tensions de son histoire sans nous laisser respirer. Tous les ingrédients sont là et la sauce prend encore même s’il y a quelques facilités à provoquer les rencontres.

Et j’ai d’ailleurs adoré ces rencontres entre les deux protagonistes dont la courtoisie et le respect l’un envers l’autre s’apparente à un jeux où les deux personnalités, finalement, sont très proche de caractère.

C’est donc un bon opus que ce Arsène Lupin contre Herlock Sholmès et qui me permet de reprendre la saga, dans l’ordre, exceptés ceux déjà lus en vrac.


La saga Arsène Lupin

#1 Arsène Lupin, gentleman cambrioleur

#2 Arsène Lupin contre Herlock Sholmès

#3 L’Aiguille creuse

#4 813 / La double vie d’Arsène Lupin

#5 813 / Les trois crimes d’Arsène Lupin

#6 Le bouchon de cristal

#7 Les Confidences d’Arsène Lupin

#8 L’éclat d’obus

#9 Le Triangle d’or

#10 L’Île aux trente cercueils

#11 Les Dents du tigre

#12 Les Huit coups de l’horloge

#13 La Comtesse de Cagliostro

#14 La Demoiselle aux yeux verts

#15 L’Agence Barnett et Cie

#16 La Demeure mystérieuse

#17 La Barre-y-va

#18 La Femme aux deux sourires

#19 Victor, de la Brigade mondaine

#20 La Cagliostro se venge

#21 Les milliards d’Arsène Lupin

#22 Le dernier amour d’Arsène Lupin


Livrepoche.fr, un livre, une poche…

11 Comments
  1. Pingback: LA BARRE-Y-VA DE MAURICE LEBLANC - Livrepoche.fr

  2. Pingback: ARSÈNE LUPIN, GENTLEMAN CAMBRIOLEUR DE MAURICE LEBLANC - Livrepoche.fr

  3. Pingback: L'ÉCLAT D'OBUS DE MAURICE LEBLANC - Livrepoche.fr

  4. Pingback: LE BOUCHON DE CRISTAL DE MAURICE LEBLANC - Livrepoche.fr

    • C’est le genre de romans que je pourrais relire mais comme je ne les ai pas lu avant, je ne peux que les lire! En as-tu lu beaucoup de Maurice Leblanc?

  5. Certains connaisseurs de Sherlock Holmes trouvent qu’il est trop caricaturé, voire un peu ridiculisé. Mais je suis plutôt d’accord avec toi que le duel est très équilibré entre les deux et je trouve que l’image rendue du héros de Conan Doyle sonne davantage comme un hommage non dénué d’une certaine admiration qu’autre chose.
    Bon te voilà avancé dans la série alors bonne poursuite 🙂

    • Je suis d’accord avec toi. Maurice Leblanc avait une sorte de responsabilité vis à vis du personnage d’un autre auteur! C’est Watson qui en prend pour son grade!;)

      Je ne devrais pas tarder à lire la suite j’ai les deux 813 dans la PAL!

  6. C’est une série que vous êtes plusieurs à bien vendre… et je vais bien finir par craquer…

    Surtout que ce cher Arsène a bien bercé mes jeunes années (me demande même si je n’étais pas un peu amoureuse de l’acteur et pourtant je n’étais pas bien vieille! lol)

    • Oui, tu vas craquer, d’autant qu’ils sont gratuits sur la liseuse apparement! En revanche je n’ai vu aucune adaptation! C’est bizarre d’ailleurs!

N'ayez pas peur de commenter