Les Aventuriers de la Mer 4, Brumes et tempêtes de Robin Hobb

Les Aventuriers de la Mer 4, Brumes et tempêtes (1999) de Robin Hobb, traduit par Arnaud Mousnier-Lompré…

Le résumé de l’éditeur: Quelle ironie ! Alors qu’Althéa prend enfin le chemin du retour, après une année d’absence, la famille Vestrit, à l’image de Terrilville, est plus menacée et divisée que jamais. Ignorant tout des dangers qui pèsent sur elle, la jeune femme espère que Kyle Havre tiendra sa promesse et lui rendra sa Vivenef Vivacia, dont elle n’aurait jamais dû être dépouillée. Mais le destin a plus d’un tour dans son sac…
Kyle ne possède plus la Vivacia, qui a été arraisonnée par le terrible pirate Kennit. Sa vie et celle de son fils Hiémain ne tiennent maintenant plus qu’à un fil, car le jeune homme doit amputer la jambe gangrenée de Kennit : si le pirate venait à mourir, Kyle et Hiémain passeraient immédiatement de vie à trépas!

Un grand plaisir de retrouver tous les protagonistes dans Les Aventuriers de la Mer 4, Brumes et tempêtes. Afin de ne pas perdre l’intérêt de la continuité, j’ai choisi de faire une lecture quasi continue des tomes de poche et coller au plus près les oeuvres originales. Et au delà, tout le cycle également. Robin Hobb mérite assurément cet effort, l’effort surtout de ne pas se dissiper dans d’autres séries d’auteurs (Sanderson, Bordage ou Jaworski en tête). Ils auront leur tour également.

Ce tome, Brumes et tempêtes, comme les autres nous fait voyager sur les mers trouble d’une histoire qui se développe un peu par ses mystères, beaucoup par ses personnages. J’ai trouvé que ce tome est plus violent et si vous l’avez lu, je fais référence à une certaine scène avec une moins certaine jambe que j’ai trouvé horrible. Si parfois, Robin Hobb me semble « jeunesse » dans son proche des histoires (souvent morale et formatrice) c’est moins le cas ici. Ou plutôt Les Aventuriers de la Mer prend de l’épaisseur en murissant avec le lecteur au gré des mésaventures.

J’adore toujours comment l’autrice distille ses mystères, en relance l’intérêt sur des points qu’on avait mis de côté. Comment elle fait évoluer ses personnages dans un univers qui semble sans limite.

Vivement la suite.


L’Assassin Royal, premier cycle

#1 L’apprenti assassin

#2 L’assassin du roi

#3 La nef du crépuscule

#4 Le poison de la vengeance

#5 La voie magique

#6 La reine solitaire

Les Aventuriers de la Mer

#1 Le vaisseau magique

#2 Le navire aux esclaves

#3 La conquête de la liberté

#4 Brumes et tempêtes

#5 Prisons d’eau et de bois

#6 L’éveil des eaux dormantes

#7 Les Seigneurs des trois règnes

#8 Ombres et flammes

#9 Les marches du trône

L’Assassin Royal, deuxième cycle

#7 Le prophète blanc

#8 La secte maudite

#9 Les secrets de Castelcerf

#10 Serments et deuils

#11 Le dragon des glaces

#12 L’homme noir

#13 Adieux et retrouvailles

La Cité des Anciens

#1 Dragons et Serpents

#2 Les Eaux acides

#3 La Fureur du fleuve

#4 La Décrue

#5 Les Gardiens des souvenirs

#6 Les Pillards

#7 Le Vol des dragons

#8 Le Puits d’Argent

L’Assassin Royal, troisième cycle

#14 Le Fou et l’Assassin

#15 La Fille de l’assassin

#16 En quête de vengeance

#17 Le Retour de l’assassin

#18 Sur les rives de l’Art

#19 Le destin de l’assassin


Livrepoche.fr, un livre, une poche…

N'ayez pas peur de commenter