L’Assassin Royal 3, La nef du crépuscule de Robin Hobb

L’Assassin Royal 3, La nef du crépuscule (1996) de Robin Hobb…

Le résumé de l’éditeur de poche, ici: Ravagé, pillé, le royaume des Six-Duchés plie sous le joug de l’envahisseur. Les navires de guerre ne parviennent plus à tenir les Pirates rouges en respect. Dans le pays, les dissensions éclatent entre les duchés côtiers, qui doivent supporter les incessantes attaques de l’ennemi, et les duchés intérieurs qui se désintéressent de leur sort. La cour elle-même, où le vieux souverain est manipulé par Royal, n’est plus qu’un théâtre d’intrigues où règnent en maîtres le soupçon, la traîtrise et le mensonge. Aussi le prince Vérité décide-t-il d’entreprendre une quête insensée : aller trouver les Anciens, par-delà les montagnes, pour leur rappeler leur serment de venir en aide au royaume dans ses heures les plus sombres.

En début de lecture de La nef du crépuscule, je me disais que Robin Hobb ronronnait (j’aime bien ce terme) avec son histoire et que si ça devait continuer comme ça, jusqu’à la fin du Premier cycle, ça n’allait pas spécialement me plaire plus longtemps. Entre missions assez vite racontées et vie de château devenue redondante, ça commençait à me lasser. Mais voila qu’au moment ou ses pensées prenaient forme en moi, on peut le dire, ça vole en éclat.

Et pour mon plus grand plaisir de lecteur, tout s’accélère. C’est peu dire. L’édifice patiemment mis en place par Robin Hobb, les personnages installés dans leurs fonctions comme sur des rails, tout se chamboule. La tension et l’urgence de La nef du crépuscule est incomparablement plus grandes que sur le précédent, L’assassin du roi. Normal me direz-vous car ils sont le tome 2 en VO. Le tome 4, 5, 6 en VF sont le tome 3 en VO. Vous êtes toujours là?

Il se passe donc beaucoup plus de choses dans La nef du crépuscule, Robin Hobb parvient à stimuler cette histoire par des évènement surprenants, donnant un récit plus viscéral, plus instinctif.

J’ai bien aimé et j’ai très envie de découvrir le prochain, Le poison de la vengeance. Je ne peux pas rester longtemps sans savoir ce qu’il se passe par la suite.


L’Assassin Royal, premier cycle

#1 L’apprenti assassin

#2 L’assassin du roi

#3 La nef du crépuscule

#4 Le poison de la vengeance

#5 La voix magique

#6 La reine solitaire

Les Aventuriers de la mer

#1 Le vaisseau magique

#2 Le navire aux esclaves

#3 La conquête de la liberté

#4 Brumes et tempêtes

#5 Prisons d’eau et de bois

#6 L’éveil des eaux dormantes

#7 Les Seigneur des trois règnes

#8 Ombres et flammes

#9 Les marches du trône

L’Assassin Royal, deuxième cycle

#7 Le prophète blanc

#8 La secte maudite

#9 Les secrets de Castelcerf

#10 Serments et deuils

#11 Le dragon des glaces

#12 L’homme noir

#13 Adieux et retrouvailles

L’Assassin Royal, troisième cycle

#14 Le Fou et l’Assassin

#15 La Fille de l’assassin

#16 En quête de vengeance

#17 Le Retour de l’assassin

#18 Sur les rives de l’Art

#19 Le destin de l’assassin


Livrepoche.fr, un livre, une poche…

6 comments to “L’Assassin Royal 3, La nef du crépuscule de Robin Hobb”
  1. Je crois que le découpage fr n’est vraiment pas top. Il vaut mieux avoir à dispo tous les tomes. En plus je crois que le 4 m’avait hyper frustrée donc tu verras.
    C’est vrai que ce tome-ci plante comme une accélération dans la vie de Fitz et de ses compagnons.
    C’est marrant parce que le tome 3 des Aventuriers de la mer signe aussi un tournant très emballant dans la série.
    J’espère que Robin Hobb continuera de te ravir avec L’AR!
    Bonne continuation 🙂

    • Il me manque le tome 5 que je devrais recevoir à Noël donc tout va bien, je pourrais les enchainer à l’allure que je veux. C’est peu dire que ça accélère et si elle continue à me surprendre comme ça, tout ira bien.

  2. C’est vrai que les deux premiers tomes sont assez lents, mais on s’en accommode, comme tu dis. En revanche, pour le troisième, je m’attendais moi aussi à ce que ça bouge. Et pourtant, si on regarde bien, le troisième tome reste quand même très flou. On a de l’action, on peut conjecturer et supposer, mais au final, rien de concret dans le dénouement. Bon après, je conçois que la série soit longue et, de toute manière, la plume de Robin Hobb me plait tellement que dans tous les cas j’adore la série!
    Enfin bref, je les lis rarement, j’ai pas encore commencé le tome quatre. Donc si tu continues, tu vas me dépasser. Il va falloir que je m’y remette aha

    • Tu as raison, ça bouge, il y a du chamboulement mais pas plus de révélations que cela.
      Il y a de grandes chances, si tu ne le lis pas avant janvier, que je te dépasse. J’aime bien lire de façon rapproché ce type de séries.

    • C’est ce que je me dis aussi pour les séries. Pas de nouvelles, sans en avoir terminé une autre. Et puis tout foire mais c’est pas grave.

N'ayez pas peur de commenter