L’Assassin Royal 4, Le poison de la vengeance de Robin Hobb

L’Assassin Royal 4, Le poison de la vengeance (2000) de Robin Hobb, traduction d’Arnaud Mousnier-Lompré…

Le résumé de l’éditeur de poche, ici: Les pirates, de plus en plus audacieux et téméraires, ont commencé leur invasion dévastatrice. Royal le fourbe, après avoir assassiné le souverain légitime, est monté sur le trône des Six-Duchés. Avec son entourage, le lâche usurpateur s’est replié à l’intérieur des terres. Dans son fief natal, certain de ne plus être inquiété par Fitzchevalerie, son ennemi intime, qu’il croit mort. Grossière erreur, car le jeune bâtard, retiré loin de la cour, caché, est toujours vivant. Bien décidé à se venger. Mais il lui faut d’abord réapprendre à vivre, sous la patiente égide de Burrich et d’Umbre. Et choisir sa voie : celle de la civilisation… ou celle d’une empathie plus forte que jamais, grâce au pouvoir du vif, avec Œil-de-nuit ?

J’avais hâte de savoir ce qu’il allait advenir de ce héros auquel je commence à m’attacher. On l’avait laisser à la suite d’un gros chamboulement dans La nef du crépuscule et le tome 4, Le poison de la vengeance devait repartir sur de nouvelles bases. Et Robin Hobb n’hésite pas.

Je ne reparlerais pas du style, c’est toujours un ton distant, détaché, plutôt lent et descriptif et qui, une fois plongé dans le rythme, se dévore.

Il a été fait le reproche ça et là, d’une coupe « bizarre » à cette édition VF (Le poison de la vengeance n’est que le premier tiers de la VO). Et pourtant, j’ai presque l’impression que Robin Hobb a anticipé des éditions poches ou autres qui segmenteraient son roman tant cette petite « chute » de la fin de Le poison de la vengeance colle bien à cette édition.

Dans ce tome là, l’action prend la route. On découvre de nouveaux décors et une nouvelle situation géopolitique. Il se passe toujours quelque chose et le danger est omniprésent. J’ai donc bien aimé Le poison de la vengeance et j’ai très envie de lire la suite.


L’Assassin Royal, premier cycle

#1 L’apprenti assassin

#2 L’assassin du roi

#3 La nef du crépuscule

#4 Le poison de la vengeance

#5 La voix magique

#6 La reine solitaire

Les Aventuriers de la mer

#1 Le vaisseau magique

#2 Le navire aux esclaves

#3 La conquête de la liberté

#4 Brumes et tempêtes

#5 Prisons d’eau et de bois

#6 L’éveil des eaux dormantes

#7 Les Seigneur des trois règnes

#8 Ombres et flammes

#9 Les marches du trône

L’Assassin Royal, deuxième cycle

#7 Le prophète blanc

#8 La secte maudite

#9 Les secrets de Castelcerf

#10 Serments et deuils

#11 Le dragon des glaces

#12 L’homme noir

#13 Adieux et retrouvailles

L’Assassin Royal, troisième cycle

#14 Le Fou et l’Assassin

#15 La Fille de l’assassin

#16 En quête de vengeance

#17 Le Retour de l’assassin

#18 Sur les rives de l’Art

#19 Le destin de l’assassin


Livrepoche.fr, un livre, une poche…

9 comments to “L’Assassin Royal 4, Le poison de la vengeance de Robin Hobb”
  1. Pingback: L'Assassin Royal 3, La nef du crépuscule de Robin Hobb - Livrepoche.fr

  2. Pingback: L'ASSASSIN ROYAL 2, L'ASSASSIN DU ROI DE ROBIN HOBB - Livrepoche.fr

  3. Pingback: L'ASSASSIN ROYAL T1, L'APPRENTI ASSASSIN DE ROBIN HOBB - Livrepoche.fr

  4. j’ai adoré cette saga, les tomes 5 et 6 sont vraiment excellents, ce tome 4 est dit « de transition » mais nécessaire, je l’avais beaucoup aimé également! En ce moment, je suis avec Les aventuriers de la mer, un autre « style » parce que la narration est omnisciente, mais sinon, la plume est toujours un régal! J’espère que la suite te plaira tout autant 😉
    bonnes fêtes 😉

    • On sent bien que le 4 relance l’histoire sur de nouvelles bases et je me demande bien comment cela va évoluer pour le 5 et le 6.
      Je suis étonné que Robin Hobb est changé son style de narration. Je suis d’autant plus curieux de lire ce que ça donne.

  5. Je me souviens de la frustration à la toute fin. J’étais à Londres, je n’avais pas la suite sous le coude et j’étais là « hein mais, mais, WTF?!!! La suite, elle est où la suite! » ahah
    Bonne continuation hein 🙂

    • C’est bizarre car je ne me sent pas frustré. C’est vrai que je peux lire le 5 quand je veux mais je trouve qu’il ne se termine pas en cliffhanger, en plein sur une action.

    • Ce n’est pas qu’il se termine comme on peut dire sur un cliffhanger mais dans la version que j’ai en ebook (différente de la tienne, je ne sais pas si ça change quelque chose), j’étais restée frustrée car les choses se mettaient en branle à la toute fin et je me réjouissais de ça et puis pouf, fini ^^

    • Alors la coupe doit être différente. [attention spoiler]Ça se termine dans le désert quand il est emporté par la garde de Royal[/spoiler]

N'ayez pas peur de commenter