Les Aventuriers de la Mer 5, Prisons d’eau et de bois de Robin Hobb

Les Aventuriers de la Mer 5, Prisons d’eau et de bois (1999) de Robin Hobb, traduit par Véronique David-Marescot…

Le résumé de l’éditeur: Avec l’arrivée imminente du gouverneur Cogo à Terrilville, Jamaillia exerce sur les marchands une pression de plus en plus forte. Augmentation des taxes et menaces à peine voilées divisent les grandes familles de Terrilville entre celles qui s’opposent à ce protectorat étouffant, et celles qui comptent bien profiter de cette nouvelle donne, les Vestrit se rangent sans hésitation du côté des premières, mais leur situation reste précaire.
Tandis que Ronica et Keffria se battent pour éviter la honte de la ruine, Brashen leur apprend à contrecœur la capture de Kyle et de la Vivacia par les pirates, mais Althéa refuse de baisser les bras : avec l’aide d’Ambre et de Brashen naît un plan audacieux, qui implique la vivenef maudite échouée, Pharangon.


L’Assassin Royal, premier cycle

#1 L’apprenti assassin

#2 L’assassin du roi

#3 La nef du crépuscule

#4 Le poison de la vengeance

#5 La voie magique

#6 La reine solitaire

Les Aventuriers de la Mer

#1 Le vaisseau magique

#2 Le navire aux esclaves

#3 La conquête de la liberté

#4 Brumes et tempêtes

#5 Prisons d’eau et de bois

#6 L’éveil des eaux dormantes

#7 Les Seigneurs des trois règnes

#8 Ombres et flammes

#9 Les marches du trône

L’Assassin Royal, deuxième cycle

#7 Le prophète blanc

#8 La secte maudite

#9 Les secrets de Castelcerf

#10 Serments et deuils

#11 Le dragon des glaces

#12 L’homme noir

#13 Adieux et retrouvailles

La Cité des Anciens

#1 Dragons et Serpents

#2 Les Eaux acides

#3 La Fureur du fleuve

#4 La Décrue

#5 Les Gardiens des souvenirs

#6 Les Pillards

#7 Le Vol des dragons

#8 Le Puits d’Argent

L’Assassin Royal, troisième cycle

#14 Le Fou et l’Assassin

#15 La Fille de l’assassin

#16 En quête de vengeance

#17 Le Retour de l’assassin

#18 Sur les rives de l’Art

#19 Le destin de l’assassin


Livrepoche.fr, un livre, une poche…

N'ayez pas peur de commenter