LE SILENCE DES AGNEAUX DE THOMAS HARRIS

Le silence des agneaux de Thomas Harris par Livrepoche.fr

Le silence des agneaux de Thomas Harris…

Chronique des autres tomes de la série Lecter:

Hannibal Lecter, Les Origines du mal

Dragon rouge

Hannibal

Le résumé de l’éditeur de poche, ici:

Il s’appelle Hannibal Lecter. Il est psychiatre. Emprisonné à vie pour une série de meurtres , il est la plus grande autorité du pays en matière de démence criminelle.

Pour comprendre les motivations secrètes d’un psychopathe qui terrifie l’Amérique, la police a besoin de ses « intuitions ».

Mais Lecter n’accepte de communiquer qu’avec Clarice, jeune agent spécial du FBI. Si elle veut bien lui parler d’elle-même, de son enfance, de ses peurs intimes, peut-être l’aidera-t-il à trouver le tueur…

Mais Lecter n’accepte de communiquer qu’avec Clarice, jeune agent spécial du FBI. Si elle veut bien lui parler d’elle-même, de son enfance, de ses peurs intimes, peut-être l’aidera-t-il à trouver le tueur…

Un chef-d’oeuvre. Un inoubliable moment de lecture hallucinée.

Le Monde

Grand prix de littérature policière

Prix Mystère du meilleur livre étranger

Si Dragon rouge m’avait un peu déçu (surtout en comparaison avec la série télévisée qu’il a inspiré, Hannibal), je dois dire que j’ai adoré Le silence des agneaux. Hannibal Lecter est bien plus présent et c’est vraiment l’incarnation du mal la plus perverse qu’il m’ait été donné de lire. Le marquis de Sade également. Et même si je connaissais l’intrigue à travers le film éponyme, j’ai pris beaucoup de plaisir à lire cette enquête.

Le style de Thomas Harris n’est pas le plus fluide qui soit mais le rythme est haletant avec des chapitres courts alternant les points de vue. Et cet « animal » Lecter vient accentuer l’intérêt du roman en miroir de l’intrigue principale. Le personnage de Thomas Harris, le plus dérangeant de la littérature (à mon goût) nous dépasse en intelligence et en beaucoup d’autres points. Il est une sorte de sur-homme, affranchit de la pression sociale, solitaire et parfaitement adapté, parfaitement intégré. Il est le prédateur ultime. Et cela nous pousse dans nos retranchements moraux. Nous sommes dans sa chaine alimentaire.

La question de l’animal humain que nous tendons à occulter me fait réfléchir et Hannibal Lecter me fascine et me questionne (pas sur le cannibalisme bien-sûr!!!) mais sur la liberté, sur l’individu, etc…

Dans le cas d’une adaptation cinéma ou série d’un roman, je regrette toujours de connaître l’histoire et de ne pas la découvrir pendant la lecture, tel que l’auteur a souhaité nous la dévoiler. C’est d’autant plus vrai lorsque le récit est original comme Le silence des agneaux. J’ai eu le même sentiment à l’égard de Docteur Jekyll & Mister Hyde. Quel lecture ce devait être sans connaître l’intrigue!

Il me reste le dernier épisode de la trilogie initiale, Hannibal, dont je n’ai pas vu l’adaptation cinéma. j’ai de grandes espérances sur ce volume, espérant qu’il achève la trilogie comme il se doit.

Livrepoche.fr, un livre, une poche…

4 Comments
  1. Pingback: HANNIBAL DE THOMAS HARRIS - livrepoche

  2. Pingback: DRAGON ROUGE DE THOMAS HARRIS - livrepoche

    • je pense que c’est le plus aboutie dans sa structure! il est magnifiquement équilibré et il se suffit à lui même. Hannibal ne peut pas exister sans Le silence des agneaux! Et Dragon rouge est conventionnel finalement. Il n’y a pas assez de Lecter!

N'ayez pas peur de commenter