HANNIBAL LECTER (LES ORIGINES DU MAL) DE THOMAS HARRIS

Hannibal Lecter (Les Origines du mal) de Thomas Harris par Livrepoche.fr

Hannibal Lecter (Les Origines du mal) de Thomas Harris…

Chronique des autres tomes de la série Lecter:

Dragon rouge

Le silence des agneaux

Hannibal

J’ai pris le parti de commencer la série par celui-là car je me suis dit qu’il ne devait pas contenir d’éléments qui gâcheraient l’intrigue de la trilogie principale. Si je ne connaissais rien à l’intrigue, je ne l’aurais pas lu mais Hannibal Lecter est probablement le plus connu des tueurs en série de fiction de la littérature. J’ai déjà vu le film Dragon rougeLe silence des agneaux, la série Hannibal (tiré du roman Dragon rouge) et je me sens donc déjà trop familier avec le personnage. Mais difficile de faire autrement.

Au passage, je voulais signaler que Hannibal la série est la plus esthétique que je n’ai jamais vu. Chaque plan est un tableau superbement travaillé. Je la conseille pour les fans de belles images, pour les esthètes de l’esthétique.

Le résumé de l’éditeur de poche, iciC’était un petit garçon sage, supérieurement intelligent et d’une grande sensibilité artistique. Il aurait pu être savant ou peintre, comme son oncle. La guerre en a décidé autrement. Il a vu ses parents mourir sous ses yeux. Il a été capturé par des pillards, des hommes abjects au comportement de bêtes. Il a souffert de la faim et du froid. Il leur a échappé. Quant à Mischa, sa petite soeur…
Tout au fond de lui, quelque chose s’est brisé et une autre, terrible, s’est réveillée. Il aurait pu être savant ou peintre, et alors le monde entier aurait connu son nom, pour le meilleur: Hannibal Lecter…

« Encore une fois on saluera l’extraordinaire talent de Thomas Harris, écrivain ombrageux qui de loin en loin nous envoie dans la figure un roman époustouflant. »

Marie-Françoise Leclère –Le Point

Dans Hannibal Lecter (Les Origines du mal), Thomas Harris remonte le temps et raconte la genèse de son personnage fétiche. À proprement parlé, ce roman n’est pas un thriller. Il n’y a pas les ingrédients du genre mais il nous plonge dans l’univers Lecter par petites touches d’horreur sur fond d’Histoire. J’aime particulièrement l’élégance et la sophistication qui se dégage de l’éducation du jeune Lecter (que l’on retrouve dans la série). Thomas Harris tisse les fils de la psyché en construction/destruction de Hannibal. Il nous dévoile le monstre avant le monstre.

Cherche-t-il à nous faire aimer la bête qu’il a crée?

Le style de l’auteur est d’une horrible finesse parfaitement adaptée au sujet. La lecture est facile avec des chapitres courts, il y a le rythme et la poésie!

Que dire de l’intrigue qui n’a pas un grand intérêt dans l’univers des thrillers mais qui se révèle très efficace pour un prologue. C’est une belle mise en bouche.

Je ne saurais dire pour l’instant s’il est ou non important de les lire dans l’ordre chronologique de leur sortie ou celui de l’histoire. En échangeant sur les forums (Livraddict), on m’a conseillé de lire la trilogie dans l’ordre (Dragon rouge Le silence des agneaux Hannibal) mais que ce prologue ( Hannibal Lecter, Les Origines du mal) pouvait être lu indifféremment avant ou après.

Il me tarde d’entrer dans le vif du sujet.

Livrepoche.fr, un livre, une poche…

7 Comments
  1. J’adore ce personnage Lecter mais je ne le connais qu’en film mais j’ai adoré la série. L’interprétation de Mads Mikkelsen une merveille il a presque dépassé Anthony Hopkins. Il faut absolument que je le découvre en livre.

    • Avant ce prologue c’était pareil pour moi! Et depuis que j’ai vu les 2 premières saisons de la série, j’ai eu l’envie de lire les romans!
      La série est excellent et Mads Mikkelsen est incroyable ! J’ai hâte de lire la suite…

  2. Ayant beaucoup apprécie Dragon rouge et Le silence des agneaux (bizarre de dire ça quand on lit des passages aussi horribles dans ces oeuvres), j’ai donc très envie de lire Hannibal et ce prologue qui ne pourra, je pense, que me plaire puisque j’adore ce personnage.

    • Comme les 4 volumes m’ont été offert en même temps, j’ai eu le choix à faire de lire le prologue en premier (ordre chronologique de l’histoire) ou en dernier (ordre chronologique des sorties). De ce que je lis, j’ai bien fait car il semble que le prologue est un peu moins bon que les autres (et ça tient au fait qu’il n’y a pas réellement une ambiance thriller) et que les lecteurs de la trilogie s’attendaient surement à quelques chose d’équivalent.
      Mais ça reste une très bonne lecture, surtout si on aime Hannibal (et je parle de la complexité du personnage).

      J’avoue que j’ai très envie de lire Dragon rouge. J’ai demandé sur Instagram ce qu’on me conseillait entre Dragon Rouge, Mygale de Thierry Jonquet et La boule noire de Simenon et on m’a fortement conseillé Mygale. J’attendrais un peu pour Dragon rouge du coup.

  3. Pingback: DRAGON ROUGE DE THOMAS HARRIS - livrepoche

  4. Pingback: HANNIBAL DE THOMAS HARRIS - livrepoche

  5. Pingback: LE SILENCE DES AGNEAUX DE THOMAS HARRIS - livrepoche

N'ayez pas peur de commenter