PUKHTU SECUNDO DE DOA

Pukhtu Secundo (2016) de DOA…

Le résumé de l’éditeur de poche, FolioQuelque part entre les montagnes d’Afghanistan, les vallées du Kosovo, les rivages du Mozambique et les belles avenues parisiennes, les personnages de Pukhtu : Primo continuent de se battre, entre eux, contre eux-mêmes, gagnés par la fièvre de la guerre, pris dans l’écheveau d’un trafic de drogue mondialisé.
Leur quête de vengeance, de pouvoir, de vérité et d’honneur va bientôt toucher à sa fin, au terme d’un suspense noir et puissant. La fin d’un long voyage clandestin, d’un cycle, d’une époque.

Tout en étant le seconde partie de Pukhtu Primo, Pukhtu Secundo, à mon sens, change légèrement de registre. Là où DOA décrivait une guerre, froide, cynique, dont les intérêts sont différents de ce qu’on imagine, dans ce second (et dernier) tome, il devient plus romanesque. Non sans déplaisir!

Dans Pukhtu Secundo, DOA fait resurgir du passé, un personnage important de sa cosmogonie, un personnage issue de précédent roman et dont son ombre est tout juste évoquée dans Pukhtu Primo. Et quel personnage!

De plus, la Guerre, à proprement parler, laisse un peu plus de place à l’Europe et au service secret. Et c’est bien joué de la part de DOA qui insuffle des éléments différents pour donner à Pukhtu Secundo une dimension de second volet de diptyque.

À part un passage européen assez long dans lequel j’avais peur de m’enliser en le lisant, DOA a rééquilibrer l’histoire vers ce qui m’a tant plu dans Pukhtu Primo, à savoir l’ambiance afghane et ses horreurs, et retrouver un équilibre. Qui a dit que j’étais normal?

Je crois que c’est clair, pour moi, DOA a su écrire une oeuvre tout à la fois unique et grandiose qui m’a séduit. Je découvre cet auteur et je vais courir vers ses oeuvres précédentes qui, pour certaines, font partie de son Cycle clandestin, et découvrir la genèse de personnages que j’aime tant.

En un mot, je suis fan! Et vous?


Livrepoche.fr, un livre, une poche…

7 Comments
  1. Pingback: PUKHTU PRIMO DE DOA - Livrepoche.fr

    • Pourtant, c’est la suite de l’histoire, pas une relance opportuniste! Parfois, moi aussi j’ai besoin de roman court pour avoir l’impression de lire plus mais je me rends compte que je me retrouve avec beaucoup de gros livres dans ma PAL! Je crois que cette année, je vais en faire un peu plus!

  2. Pingback: CITOYENS CLANDESTINS DE DOA - Livrepoche.fr

  3. Pingback: LE SERPENT AUX MILLE COUPURES DE DOA - Livrepoche.fr

N'ayez pas peur de commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.