Samouraï de Fabrice Caro

Samouraï (2022) de Fabrice Caro (Fabcaro)…

Le résumé de l’éditeur: « TU VEUX PAS ÉCRIRE UN ROMAN SÉRIEUX ? » a conseillé Lisa à Alan, avant de le quitter pour un universitaire spécialiste de Ronsard. Depuis, Alan cherche un sujet de « roman sérieux ». Il veut profiter de l’été qui commence pour se plonger avec la discipline d’un guerrier samouraï dans l’écriture d’un livre profond et poignant. Ça et aussi s’occuper de la piscine des voisins partis en vacances. Or bientôt l’eau du bassin se met à verdir, de drôles d’insectes appelés notonectes se multiplient à la surface…
Il y a chez Fabrice Caro une grâce douce-amère, une façon unique et désopilante de raconter l’absurde de nos vies.

C’est le 1er roman de Fabrice Caro que je tente (il faut un début à tout) mais pas sa première oeuvre. Oui, l’humour de Fabcaro a déjà bien fonctionné sur moi avec Zaï Zaï Zaï Zaï, Moon River et autre Open Bar. Assez confiant sur Samouraï, j’y ai trouvé ce que je suis allé chercher. De l’humour principalement mais de cet humour qui nous met face à nos comportements d’hommes et de femmes dans cette société qui peut rapidement devenir absurde.

Dans Samouraï, il n’exagère pas autant le trait que dans ces BD’s. ce n’est que rarement absurde (je pense à sa relation avec l’autochtone de la piscine). Ce n’est pas non plus un roman en succession de séquences, de pastiches sans queue ni tête. Non, il y a une vraie trame romanesque, une évolution des caractères, un enjeu.

On rit, on sourit aussi. Parfait roman estival, Samouraï ne se prend pas au sérieux mais qui nous prend pas pour des cons. ce personnage d’écrivain sans succès après un 1er roman drôle et qui cherche le sujet de son 2e roman, un roman sérieux est excellent. J’ai beaucoup aimé la progression de sa démarche artistique.

Cela m’a donné très envie de lire ses précédents qui semble tous avoir une très bonne presse et ont beaucoup de succès.


Livrepoche.fr, un livre, une poche…

N'ayez pas peur de commenter