Guacamole Vaudou d’Éric Judor et Fabcaro

Guacamole Vaudou (2022) d’Éric Judor et Fabcaro (Fabrice Caro)…

Le résumé de l’éditeur: Stéphane Chabert est le looser des loosers. Dans l’agence de pub qui l’emploie, il est la risée de ses collègues. On l’ignore, on le méprise. Mais un jour, il tombe sur une annonce mystérieuse qui vante les mérites d’un stage de vaudou. Stéphane Chabert décide de s’y rendre. Après tout, il n’a rien prévu ce week-end. Ni les autres week-ends d’ailleurs.
Voilà notre héros, incarné par Eric Judor, embarqué dans une série de situations plus absurdes les unes que les autres, dont Fabcaro a le secret.
Guacamole Vaudou est un roman-photo écrit par Fabcaro et joué par Eric Judor. La rencontre au sommet de deux rois de l’absurde.

C’est quoi ce livre ? Avouez qu’on a pas souvent l’occasion de voir la gueule d’Éric Judor sur une couverture, chevelu en plus. Mais que nous réserve Guacamole Vaudou d’Éric Judor et Fabcaro ?

C’est un roman photo clairement humour et les 2 auteurs ont su trouver le juste milieu entre leur style respectif. Pour moi, l’un est vraiment plus drôle que l’autre. Je vous laisse deviner lequel.

Plutôt esthète, la forme du roman photo, souvent kitchissime, (Guacamole Vaudou en reprend les codes ringards) ne me plaît pas. Les photos, souvent mauvaises, ne sont pas aider par les postures figées des acteurs, postures assez mal jouées je trouve. Tellement cliché.  Et même si l’exercice veut ça, c’est un peu trop.

Heureusement, le texte et l’histoire rattrape la forme. C’est drôle. C’est Wtf. Ça fonctionne. Je ne sais pas comment c’est réparti l’écriture de Guacamole Vaudou entre Fabcaro et Éric Judor. À 2 mains ? Premier jet pour l’un, version finale pour l’autre ? Question qui ne trouvera pas de réponse je pense.

J’ai l’impression que si vous aimez Fabcaro vous allez aimer Guacamole Vaudou et si vous êtes plutôt adepte d’Éric Judor, ce roman photo vous plaira aussi.


Livrepoche.fr, un livre, une poche…

N'ayez pas peur de commenter