À l’ombre des jeunes filles en fleurs de Marcel Proust

À l’ombre des jeunes filles en fleurs (1918), tome 2 d’À la recherche du temps perdu de Marcel Proust, Prix Goncourt 1919…

Un extrait de l’éditeur de poche, ici: «Tout d’un coup, dans le petit chemin creux, je m’arrêtai touché au cœur par un doux souvenir d’enfance : je venais de reconnaître, aux feuilles découpées et brillantes qui s’avançaient sur le seuil, un buisson d’aubépines défleuries, hélas, depuis la fin du printemps. Autour de moi flottait une atmosphère d’anciens mois de Marie, d’après-midi du dimanche, de croyances, d’erreurs oubliées. J’aurais voulu la saisir. Je m’arrêtai une seconde et Andrée, avec une divination charmante, me laissa causer un instant avec les feuilles de l’arbuste. Je leur demandai des nouvelles des fleurs, ces fleurs de l’aubépine pareilles à de gaies jeunes filles étourdies, coquettes et pieuses. « Ces demoiselles sont parties depuis déjà longtemps », me disaient les feuilles.»


À la recherche du temps perdu

#1 Du côté de chez Swann

#2 À l’ombre des jeunes filles en fleurs

#3 Le Côté de Guermantes

#4 Sodome et Gomorrhe

#5 La prisonnière

#6 Albertine disparue

#7 Le Temps retrouvé


Livrepoche.fr, un livre, une poche…

2 comments to “À l’ombre des jeunes filles en fleurs de Marcel Proust”
  1. dans mes étagères j’ai 3 tomes de cette série, le 1, le 5 et le 7… mais punaise, que c’est écrit petit!! je suis pas prête de les lire, ça doit tuer les yeux cette affaire!! 😀

    • Écrit petit, pas beaucoup de retour à la ligne, pas beaucoup de dialogue. Effectivement, Proust est très très dense. Je tourne à 2 min la page.

N'ayez pas peur de commenter