UN MEURTRE SERA COMMIS LE… D’AGATHA CHRISTIE

Un meurtre sera commis le… d'Agatha Christie par Livrepoche.fr

Un meurtre sera commis le… d’Agatha Christie…

Le résumé de l’éditeur de poche, ici« Un meurtre est annoncé, qui aura lieu le vendredi 29 octobre à dix-huit heures trente à Little Paddocks. »
Au village de Chipping Cleghorn, tout le monde découvre cette petite annonce dans la gazette locale en prenant son breakfast, et les dames de Little Paddocks ne sont pas les moins surprises. Tout le monde pense à une amusante murder party imaginée par quelque facétieux. Aussi, tout le voisinage, émoustillé, rapplique-t-il à Little Paddocks et l’on attend l’heure fatidique dans la bonne humeur.
A dix-huit heures trente, la lumière s’éteint, l’assassin paraît, des coups de feu éclatent… Mais c’est l’étranger, entré Dieu sait comment dans la maison, qu’on retrouve, son pistolet à la main, effondré sur le parquet. Mort…

Depuis peu, je me mets à la lecture d’Agatha Christie. Commencé avec Dix petits nègres, je continue avec Un meurtre sera commis le…(1950) enquête numéro 5 de Miss Marple, même si dans ce roman là, l’enquêtrice n’était pas le personnage principal. Et cela démontre chez Agatha Christie un haut degré de conscience sur la réception de ses livres sur les lecteurs.

Évitant la lassitude de lecteurs assidus, elle nous livre une intrigue tortueuse et toujours aussi bien mené. La tranquille campagne anglaise devient le théâtre de meurtres et on essaye de deviner qui est le coupable et quel est son motif avec les éléments que nous livre l’auteur. Un meurtre sera commis le… ne déroge pas à la règle. Les indices sont distillés dans le roman, aux lecteurs de les réunir et d’en tirer les conclusions.

Et ce qui m’a marqué dans ce roman, c’est le côté joueur d’Agatha Christie. J’ai senti un vrai plaisir d’écriture transmis à travers l’intrigue, comme un méta-dialogue entre auteur et lecteur. Elle s’amuse à nous balader, nous donner les éléments de la vérité mais si finement amené qu’il est très difficile de trouver la solution.

J’ai bien aimé Un meurtre sera commis le… et les facilités dans lesquelles un auteur aussi à l’aise avec l’écriture de polar pourrait tomber, Agatha Christie les évite magistralement.

Ce roman est à déguster avec une tasse de thé, bien enfoncé dans son fauteuil, à côté de la cheminée pour ce qui en ont et nul doute qu’après quelques lignes vous vous trouvez dans cette campagne anglaise.


Livrepoche.fr, un livre, une poche…

2 Comments
  1. En tant que fan d’Agatha Christie je me devais d’écrire un mot. Pour moi, cette auteure est comme l’oxygène, indispensable à la vie de lecteur ! Oui je sais c’est un peu fort mais voilà, lorsque l’on découvre l’ambiance, les personnages récurrents, les énigmes et cette fameuse campagne anglaise, comment ne pas succomber ?
    J’espère que tu poursuivras ta découverte à travers d’autres romans de l’auteure ?

    • Salut Estelle, Je ne suis pas encore aussi fan que toi d’Agatha mais j’admire la relation qu’elle crée avec son lecteur et à chaque fois que possible, je lirais un Agatha Christie avec plaisir!

N'ayez pas peur de commenter