Pierre qui roule de Donald Westlake

Pierre qui roule (1970)de Donald Westlake, série John Dortmunder, traduit par Alexis G. Nolent…

Le résumé de l’éditeur: À peine sorti de prison, Dortmunder retrouve son vieux pote Andy Kelp qui le met aussitôt sur un coup fumant : subtiliser une grosse émeraude au beau milieu d’une exposition d’art en plein New York. Ce joyau est la propriété d’un petit pays africain qui y tient comme à la prunelle de ses yeux. Pour mener à bien cette entreprise, Dortmunder doit réunir une équipe. On ne conseillerait à aucun directeur des ressources humaines de recruter selon les méthodes dortmundériennes, mais le résultat est là. Une fois l’équipe constituée et le plan fignolé au quart de poil, Dormunder part à l’assaut ; impossible d’échouer.

Alors, je ne sais plus par quel biais je suis parvenu Donald Westlake mais j’ai bien été inspiré. Du coup, je commence avec le premier de la série, Pierre qui roule. Autant vous prévenir tout de suite, ce n’est pas de la grande littérature mais un vrai bon roman noir. Une histoire de braqueurs comme je n’en ai jamais lu avant. Le résumé annonce le départ. La suite, c’est une surenchère de plaisir d’écriture à travers de nombreux revirements de situations.

Je me suis régalé. En toute simplicité, sans se prendre la tête, Donald Westlake va jusqu’au bout des mésaventures de cette bande éminemment sympathique. Dans un style très oral au dialogue parfois drôle, décalé, Pierre qui roule ballade de phase en phase avec une  montée crescendo des moyens mis en oeuvre pour que l’équipe arrive à son but.

J’ai beaucoup aimé le personnage central de la série, John Dortmunder et j’ai très envie de découvrir d’autres aventures de cet organisateur de casses sans faille, ou presque. Je me demande comment Donald Westlake a rebondi pour le deuxième roman car il ne peut clairement pas réutilisé le même schéma original que dans Pierre qui roule.

Ce roman se lit tout seul. Du pur divertissement décomplexé. Sans prise de tête. J’aime.


Série John Dortmunder

#1 Pierre qui roule / Pierre qui brûle

#2 Comment voler une banque / Le paquet

#3 Jimmy the Kid / V’là aut’ chose !

#4 Personne n’est parfait / La Joyeuse magouille

#5 Ça n’arrive qu’à moi / Pourquoi moi ?

#6 Bonne conduite / Le Ciel t’aidera ?

#7 Dégâts des Eaux

#8 Histoire d’os

#9 Au pire qu’est-ce qu’on risque ?

#10 Mauvaises nouvelles

#11 Les Sentiers du désastre

#12 Voleurs à la douzaine

#13 Surveille tes arrières !

#14 Et vous trouvez ça drôle ?

#15 Top réalité


Livrepoche.fr, un livre, une poche…

4 comments to “Pierre qui roule de Donald Westlake”
    • Je l’ai actuellement sous la main extrait de mes rayonnages. Je l’ai commencé puis abandonné à mi-parcours (c’est rare) il y a dix ans environ, malgré sa brièveté (222 pages seulement à petite police). Je ne me souviens en outre de peu de choses (la 4 de couv ne fait rien remonter). On y trouve, il m’en souvient néanmoins, une manière polar de forme et de fond. Je n’ai pas accroché, çà arrive..!
      Par contre c’est un auteur polar qui me tente. J’essaierai.

    • Tu as l’air d’avoir une sacré bibliothèque. De toute façon, dans beaucoup de romans de tout genre, on retrouve un certain suspense et et les codes du thriller.

N'ayez pas peur de commenter