Maléfices de Maxime Chattam

Maléfices (2004) de Maxime Chattam, tome 3 de la Trilogie du Mal…

Le résumé de l’éditeur: Une ombre rôde dans les forêts de l’Oregon. C’est d’abord un employé de l’environnement qui est retrouvé mort. Des femmes disparaissent en pleine nuit. Pas de trace d’effraction dans les maisons… Puis les foyers de Portland sont envahis par des araignées aux piqûres mortelles. Les victimes s’accumulent et la psychose s’intensifie. Joshua Brolin et Annabel O’Donnel vont mener l’enquête, entrer dans la toile et faire face à l’impensable. Une nouvelle génération de tueurs est née…

C’est toujours un plaisir de terminer une trilogie, la satisfaction d’voir mené à son terme quelque chose. Maléfices est le 3e tome de la Trilogie du Mal. Par certains côtés, je me permets de dire que Maxime Chattam a raté la fin de sa Trilogie car il ne s’est pas servi des éléments « diaboliques » dont il s’est servi pour les précédents. Il n’y a que les enquêteurs pour servir de fil conducteur.

Cette fois, pourtant, j’ai envie de dire que j’ai aimé ce roman. Maxime Chattam a sensiblement changé son style. Maléfices est plus esthétiques que noir. L’auteur est toujours aussi visuel, d’aucun dirait cinématographique. Ici, j’ai trouvé qu’il allait encore plus dans le non-style de thrillers page-turner. Péjoratif ou non, pour le lecteur, ça se dévore. la lecture est encore plus fluide, sans aspérité. J’ai l’impression que Maxime Chattam est moins démonstratif de toutes ses recherches malgré quelques incursions pas nécessaire (je pense aux sacs mortuaires blancs et non noirs). 

Je répète, j’ai bien aimé Maléfices et ce, malgré que j’ai identifié le coupable sitôt que Maxime Chattam l’intronise, avant la moitié du roman. Je crois que je deviens bon à ce jeux. J’ai pu voir comment l’auteur brouille les pistes et suivre la mécanique du roman à suspense, du roman que je qualifie de « joueur ».

Point de vue de l’enquête, Maléfices est dans les standards du genre. Des surprises sans surprises, des rebondissements attendues, une structure linéaire. Arachnophobes, je ne vous conseille pas cette lecture car Maléfices risque d’accentuer cette phobie. Ces petites bêtes à 8 pattes en sont le thème machiavélique.

Après avoir découvert Maxime Chattam des thrillers, c’est celui du fantastique que j’ai envie de lire en espérant avoir un peu plus de surprises.


La Trilogie du Mal

#1 L’Âme du Mal

#2 In tenebris

#3 Maléfices


Livrepoche.fr, un livre, une poche…

6 comments to “Maléfices de Maxime Chattam”
  1. Si tu veux du fantastique, je te conseille la série en 7 tomes  » Autre monde « , c’est ciblé plutôt jeune adulte, ou même ado ( mon fils a tout lu 3 fois je crois, tellement il a aimé, et il a commencé à 12 ans je crois..)
    Perso j’avais bq aimé aussi 😉

    • Je viens de vérifier, j’ai le premier tome de cette série, je l’avais remisé au garage car à l’époque, je ne lisais vraiment aucun grand format. Depuis j’ai changé, je n’ai plus d’excuses pour ne pas lire cette série.

  2. tu peux tjs essayer, ça coûte rien, et si tu accroches…;-)
    à noter qu’il y a plusieurs niveaux de lecture.. soit la superficielle, pour passer un bon moment, dans un monde de fantastique, soit y a la lecture un peu plus poussée ou tu comprends des choses à travers les lignes 😉
    si tu le lis, on en reparlera!

  3. enfin si je me rappelle un minimum de choses, parce que cette lecture remonte à plusieurs années pour moi 😀 ( et comme j’ai une mémoire de poisson rouge..)

    • Je te dirais ça mais je crois pas que je vais le lire très prochainement, j’ai beaucoup de titres près à lire qui me font de l’oeil (Proust, Binet, Tallent, Zola, Rice, Khara, entre autres…)

N'ayez pas peur de commenter