Les enfants terribles de Jean Cocteau

Les enfants terribles (1929) de Jean Cocteau…

Le résumé de l’éditeur: À la sortie du lycée Condorcet, Paul est terrassé par une boule de neige lancée par son idole, Dargelos, le coq du collège.Trop faible, il n’ira plus en classe, sa sœur Élisabeth le soignera dans leur chambre, navire imaginaire qui, tous les soirs, appareille pour des contrées lointaines.
Ni Gérard qui aime Élisabeth, ni Agathe qui aime Paul n’empêcheront le frère et la sœur de s’adorer et de se déchirer.
Cette œuvre clef de Jean Cocteau est un conte fantastique, un roman de poète dont le récit devient chant.
La chambre est un sanctuaire où l’on célèbre un culte à l’amour et à la mort. Il y a une prêtresse, il y a un trésor, il y a des victimes sacrifiées. Il y a envoûtement et malédiction.

Il est rare que ça arrive mais j’ai pris Les enfants terribles comme le roman qu’il n’était pas. La faute à Jean Cocteau mais en commençant d’y réfléchir, je me dis peut-être que Jean Cocteau à souhaiter cet effet. Je vais essayer de m’expliquer sans divulgacher.

Les enfants terribles, c’est une histoire d’adolescents avec tout son corollaire de futilités et d’inconsistance. C’est comme ça que je l’ai lu en tout cas. Un quatuor d’enfants amoureux dont la valse des sentiments est si fluctuante que je me suis ennuyé tant je ne voyais pas bien ce que Jean Cocteau voulait transmettre.

Tournant autour d’un frère et d’une soeur, dans un milieu très aisé, que la malheur frappe, j’ai du mal à trouver de la crédibilité à ces jeux incessants, à trouver du sens aux agissements des protagonistes. Et puis…

Et puis arrive la chute. Et la chute suffit à me faire revoir tout ce que j’ai ressenti jusque là. J’ai eu l’impression de tomber d’une falaise. Je me permets de le dire, Les enfants terribles n’est pas une farce inconséquente, c’est un drame poignant écrit par Jean Cocteau. À la lumière de cette révélation, je repense à tout ce que je trouvais vide et tout se remplit.

J’avais pas été plus enthousiaste que ça avec Thomas l’imposteur. Là, mon avis est plus positif et à lire les quelques commentaires, j’ai l’impression que pas mal de lecteurs ont eu le même sentiment que moi. 


Livrepoche.fr, un livre, une poche…

2 comments to “Les enfants terribles de Jean Cocteau”
  1. Je crois avoir vu le film il y a fort longtemps, tellement longtemps qu’il ne m’en reste qu’un très vague sentiment. Lire cette histoire pourrait me permettre de mieux l’ancrer dans ma mémoire;

    • J’ai pas spécialement envie de voir le film, ça peut être un peu ennuyeux. Mais le roman, il a de grandes qualités dramatiques.

N'ayez pas peur de commenter