Le signe des 4 de Sir Arthur Conan Doyle

Le signe des 4 (1890) de Sir Arthur Conan Doyle, Sherlock Holmes, traduction par Michel Landa…

Le résumé de l’éditeur de poche, ici: Chaque année, la jeune Mary Morstan, dont le père, officier dans l’armée des Indes, a disparu depuis longtemps, reçoit par la poste une perle. Le jour où une lettre lui fixe un mystérieux rendez-vous, elle demande au célèbre Sherlock Holmes de l’accompagner…
Cependant que le bon Dr Watson est conquis par le charme de la jeune fille, nous nous enfonçons dans une des plus ténébreuses énigmes qui aient été offertes à la sagacité du détective. L’Inde des maharajahs, le fort d’Agra cerné par les Cipayes révoltés, le bagne des îles Andaman sont le décor de l’extraordinaire aventure que Holmes va reconstituer, et qui trouvera sa conclusion dans les brouillards de la Tamise…
Une des plus fameuses aventures de Sherlock Holmes, publiée pour la première fois en 1889.

Ce que je vais, et préfère retenir de Le Signe des 4, c’est la modernité du style de Sir Arthur Conan Doyle car pour ce qui est de l’histoire, je n’ai pas été convaincu et ce, par plusieurs points.

C’est d’abord le format. ce court roman pourtant me semble pas être le format préféré de l’auteur. J’ai l’impression qu’il en rajoute pour arriver à cette longueur. Est-ce que le format de la nouvelle serait plus adapté? Je me demande. En tout cas, Sir Arthur Conan Doyle me donne l’effet de laborieusement essayer d’atteindre un certain nombre de pages. En tous cas, quelque chose ne me plaît pas.

Mais c’est aussi une ritournelle dont Sir Arthur Conan Doyle abuse, c’est de surligneur trop souvent que l’intrigue est décidément incompréhensible, inextricable et se servir de Watson pour faire l’écho de ça pour accentuer les talents de Sherlock Holmes. Mais c’est beaucoup trop lourd dans Le Signe des 4.

Si on ajoute à ça une histoire plutôt linéaire, sans volume, qui souffre de la comparaison avec Arsène Lupin dont je suis les aventures en parallèle. On peut comprendre que sans m’être ennuyer, je n’ai pas trouver là de quoi m’ébahir. Heureusement que le style de Sir Arthur Conan Doyle est très vivant, assez moderne, et qu’il se lit très bien. Ça, c’est un bon point. Pour le reste, je verrais avec les autres titres et le prochain sera un recueil de nouvelles.


Canon de Sherlock Holmes

#1 Étude en rouge

#2 Le Signe des 4

#3 Un scandale en Bohême Les Aventures de Sherlock Holmes (nouvelles)

#4 Les Mémoires de Sherlock Holmes (nouvelles)

#5 Résurrection de Sherlock Holmes (nouvelles)

#6 Le Chien des Baskerville

#7 La Vallée de la peur

#8 Son dernier coup d’archet (nouvelles)

#9 Les Archives de Sherlock Holmes (nouvelles)


Livrepoche.fr, un livre, une poche…

4 comments to “Le signe des 4 de Sir Arthur Conan Doyle”
    • Peut-être les recueils sont mieux, je te dirais ça prochainement.

      Tu regardes quelle série de sherlock, il y en a tellement?

    • Plus jeune j’ai dû voir une série de films assez classiques. Les derniers films que j’ai vu avec le duo Sherlock et Holmes étaient avec Robert D. Junior et Jude Law. Le duo m’avait convaincue.
      Mais je sais qu’il y a une série sympa avec Cumberbatch dans le rôle. Je ne suis pas encore tentée au point de me jeter dessus mais qui sait dans l’avenir.

    • Les 2 Sherlock de Guy Ritchie (le réalisateur) sont superbes. on lui doit Snatch, Arnaques, crimes et botaniques… Un réalisateur génial. Et je te conseille fortement la série avec Cumberbatch, très bien aussi. Elle m’a surprise.

N'ayez pas peur de commenter