Un vent de cendres de Sandrine Collette

Un vent de cendres (2014) de Sandrine Collette…

Le résumé de l’éditeur de poche, ici: Malo a un mauvais pressentiment. Depuis leur arrivée au domaine de Vaux pour faire les vendanges, Octave, le maître des lieux, regarde sa sœur Camille d’un œil insistant. Le jeune homme voudrait quitter l’endroit au plus vite. Camille trouve ses inquiétudes ridicules, mais l’étrange fascination d’Octave met son frère mal à l’aise. Camille, elle, oscille entre attirance et répulsion envers cet homme au visage lacéré par une vieille blessure. Ils se disputent et, le troisième jour, Malo n’est plus là. Alors que personne ne semble s’en soucier, Camille sent aussitôt qu’il s’est passé quelque chose. Leur reste-t-il une chance de sortir vivants de ce lieu ou le piège est-il déjà refermé ?

Et pourtant, tout y est. Ou presque. Ambiance oppressante. Personnages ambigus. Mystère. Disparition. Sandrine Collette fait le boulot. Le fait bien. Un vent de cendres est un bon roman, j’en conviens. Tous les ingrédients y sont. L’histoire se déroule avec une grande maitrise, pour un deuxième roman.

Et pourtant, je n’ai pas réussi à accrocher. La maitrise ne fait pas tout. Un vent de cendres est un roman assez court, un peu moins de 300 pages mais je n’ai pas trouvé d’intérêt à cette lecture. En y réfléchissant, je pense que c’est l’absence d’un personnage fort. Ni gentil, ni méchant, mais j’aurais aimé un personnage dont le sort m’intéresse. Ils me sont tous resté indifférent. C’est bien sûr un avis très personnel, peut-être même qu’à un autre moment, Un vent de cendres m’aurait séduit?

Il m’est donc difficile de parler du roman de Sandrine Collette car au final, mon humble avis manque d’objectivité. Alors si vous l’avez lu, n’hésitez pas à me dire si vous avez, ou non, pensez la même chose que moi.


Livrepoche.fr, un livre, une poche…

N'ayez pas peur de commenter