SNUFF DE CHUCK PALAHNIUK

Snuff (2008) de Chuck Palahniuk…

Le résumé de l’éditeur de poche, iciCassie Wright, star du porno, achève sa carrière sur un coup d’éclat : baiser devant les caméras avec 600 hommes en une nuit ! Dans les coulisses, les heureux numéros attendent. Parmi eux, 72, jeune puceau, 137, homosexuel refoulé et 600, hardeur vieillissant. Impatients, ils ne sont pas là que pour le record. Entre pulsions et vengeances, le plus grand gang bang de l’histoire promet d’être… mortel.

Avec un résumé pareil, je comprends qu’il y ait quelques réticences à se lancer dans Snuff mais je vous assure, Chuck Palahniuk, s’il est un auteur trash, est aussi un auteur plus profond et intéressant qu’il n’y paraît!

Alors certes, je suis fan de lui, mais je sais reconnaitre quand ça ne fonctionne pas (voir Orgasme)! ce n’est pas le cas avec Snuff. Sur le fond ultra subversif d’un gang bang record, Chuck Palahniuk délivre une histoire finement mené. Je le dis à chaque chronique mais, pour moi, Chuck Palahniuk est un maître du rythme, un maître de la narration. C’est un vrai raconteur d’histoire.

Pour ceux qui pense que Snuff est un roman noir, ce n’est pas le cas. Déjanté, loufoque, même drôle. Je ne ris jamais autant que dans un roman de Chuck Palahniuk. C’est toujours ingénieux, stylistiquement foisonnant de détails originaux et derrière, il y a la photographie d’une Amérique particulière, celle des laissés-pour-compte, des marginaux. Ça vaut le détour!

Faites vous confiance! Soyez ouvert et n’hésitez pas à découvrir Chuck Palahniuk! À coup sûr, un auteur qui vous sortira de vos habitudes. Et un auteur rare comme celui-là est à ne pas rater. Snuff peut être une bonne introduction à son univers. En tout cas, un exercice de style très réussi!


Livrepoche.fr, un livre, une poche…

2 Comments
  1. Et le synopsis (que j’ai lu pour une fois!) est vraiment fidèle au contenu? Je ne sais pas si j’attaquerai ma découverte de l’auteur avec ce titre (même si je te fais confiance en matière de conseil lecture) ^^

    • Oui mais il y a plus encore! Ce n’est que la situation de départ! Pour le reste, c’est un vrai bon petit roman!

N'ayez pas peur de commenter