L’Hypnotiseur de Lars Kepler

L’Hypnotiseur (2009) de Lars Kepler, alias Alexandra Coelho Ahndoril et Alexander Ahndoril, traduit par Hege Roel-Rousson et Pascal Rosier…

Le résumé de l’éditeur: Dans une maison de la banlieue de Stockholm, une famille est sauvagement assassinée. Seul un garçon échappe au massacre, mais il navigue entre la vie et la mort, inconscient. L’inspecteur Joona Linna décide alors de recourir à un hypnotiseur pour pénétrer le subconscient du garçon et tenter de revoir le carnage à travers ses yeux…

1er tome de la série Joona Linna, L’Hypnotiseur est un polar suédois de Lars Kepler, un couple d’auteur. Je ne sais pas d’où vient cette tradition d’auteurs multiples dans les pays nordiques mais il y en a pas mal je trouve. On dirait que ça s’exporte bien.

Personnellement, ça va à l’encontre de mes convictions en matière de création. Je conçois l’écrivain comme l’artiste des lettres avec sa vision personnelle, son univers. Et en même temps, je pense aussi que 2 personnes valent plus que leur somme. L’un corrige ce que l’autre ne voit pas et l’émulsion engendre plus de créativité. En poussant un peu, j’ai l’impression que cette tradition s’inscrit plutôt dans une production littéraire de divertissement. Le style importe moins que le contenu, une trame efficace. Ça se ressent dans L’Hypnotiseur.

Lars Kepler nous embarquent (pas de faute de conjugaisons) dans une histoire sordide. Les auteurs nordiques n’hésitent jamais à aller dans le scabreux. L’Hypnotiseur s’inscrit dans ces polars bien ficelés mais qui manque d’un peu de personnalité. Ça se lit tout seul. j’ai bien aimé le caractère de l’enquêteur Joona Linna, il a un petit quelque chose. Dans L’Hypnotiseur, il partage l’affiche avec L’Hypnotiseur lui-même.

Au cours de la lecture, j’avais échafaudé quelques théories tortueuses, de celles qui m’auraient fait un effet waouw mais elles se sont révélées fausses. Lars Kepler ont écrit (toujours pas de fautes de conjugaison) un roman avec les surprises auxquelles ont peut s’attendre (j’aime bien la tournure de cette phrase). Je repense encore à un roman lu par une paire d’auteurs qui m’a bien plu, c’est Une vie de poupée d’Erik Axl Sund

Je continuerais la série Joona Linna, déjà car même si c’est pas révolutionnaire, ça se lit bien et aussi car j’ai les 3 tomes suivant en PAL.


Série Joona Linna

01. L’Hypnotiseur

02. Le Pacte

03. Incurables

04. Le marchand de sable

05. Désaxé

06. Le Chasseur de lapins

07. Lazare

08. L’Homme-miroir


Livrepoche.fr, un livre, une poche…

2 comments to “L’Hypnotiseur de Lars Kepler”
  1. En roman a 4 mains il y a Giacometti et ravenne et leur série d Antoine marcas.polar ésotérique qui valent la lecture. Ils ont fait une nouvelle série qui se passe pendant la 2e guerre mondiale. J ai lu les deux premiers et vait pas tarder à lire le 3 et 4 que j ai en pal

N'ayez pas peur de commenter