Gantz d’Hiroya Oku

Gantz (2000-2013) d’Hiroya Oku…

Le résumé de l’éditeur: Gantz revient dans une version en double volume. Nouveaux fichiers, mise en page retravaillée. En 18 volumes, cette mythique série de science-fiction à suspense va vous faire revivre le parcours initiatique de Kurono pour sauver la terre d’une terrible invasion.Kei et Masaru, deux anciens amis de primaire, sont écrasés par un train après avoir sauvé un ivrogne tombé sur une voie… Ils ont néanmoins la surprise de se réveiller dans un appartement inconnu, entourés d’autres personnes ayant également connu la mort. Là , une étrange sphère noire appelée « Gantz » ordonne à tout le groupe d’éliminer un certain « homme poireau » . Une mystérieuse lutte commence alors !

Perfect T.1

J’ai découvert Gantz avec un anime assez récent (2016), Gantz : 0, plutôt très beau. et comme je me lance dans la lecture de manga, il est normal que je débute Gantz d’Hiroya Oku. Et bien oui, j’avais tellement pas compris ce qui se passait que je voulais connaitre les mystères de cet étrange manga.

Avec ce tome 1/18 (Perfect édition), la série commence et c’est déjà gore, violent, sexy et quelque peu Wtf. Oui oui, il y a un personnage à tête de poireaux et c’est pas une blague. D’ailleurs, c’est son papa en colère qu’on voit sur l’image que j’ai mise. Et pour l’histoire, j’ai perdu toutes mes bases de logique. Des morts se retrouvent enfermés dans un appartement, pour ensuite être projeté dans la ville, comme dans un jeu afin d’effectuer une mission, à base de meurtres et d’exterminations. C’est angoissant, en un sens oppressant et l’ambiance de Gantz me laisse un peu mal à l’aise.

Les dessins d’Hiroya Oku sont très expressifs, chargés, ancrés dans le mouvement. Difficile d’être plus explicite en ce qui concerne les manges tant les différences sont assez minimes pour un profane comme moi.


Perfect T.2


Livrepoche.fr, un livre, une poche…

N'ayez pas peur de commenter