ORGUEIL ET PRÉJUGÉS DE JANE AUSTEN

Orgueil et préjugés de Jane Austen…

Traduit de l’anglais par Valentine Leconte et Charlotte Pressoir

Préface de Virginia Woolf

Le résumé de l’éditeur de poche, ici:

Pour les Anglaises du XIXe siècle, hors du mariage, point de salut! Romanesques en diable, les démêlés de la caustique Elizabeth Bennett et du vaniteux Mr Darcy n’ont pas pris une ride! Mais, il faut parfois savoir renoncer à son orgueil. Et accepter la tombée des masques pour voir clair dans la nuit. Un classique universel, drôle et émouvant.

La plus grande femme écrivain que nous ayons.

Virginia Woolf

Il est évident que je ne me lancerais pas dans une analyse de texte d’Orgueil et préjugés de Jane Austen tant ce roman semble être un roman intouchable et fait « presque » l’unanimité dans la communauté des lecteurs, lectrices serait plus juste.

Ce que je peux en dire, c’est mon avis, avec l’ignorance du contexte dans lequel il a été écrit, l’ignorance des autres oeuvres de Jane Austen, l’ignorance de la littérature anglaise de la même époque. En outre, je suis quasiment vierge de tout à priori malgré les fortes recommandations des copinautes.

De plus, je tiens à remercier My du blog Les îles de My de m’avoir fait gagner ce concours ayant pour lot, Orgueil et préjugés et Mansfield Park.

Ainsi donc, j’ai lu Orgueil et préjugés à l’occasion d’un Book club organisé sur Livraddict et le moins que je puisse dire, c’est que cela a réuni beaucoup de monde, beaucoup de monde très enthousiaste.

Quand à moi, il me semble que le culte fait autour d’Orgueil et préjugés est exagéré. J’ai pris du plaisir à lire le roman. Le style de Jane Austen est agréable et fluide. Il y a une précision dans sa plume et une distance vis à vis de son sujet est moderne. Son univers et le ton qu’elle emploie pour le décrire sont intéressant mais malgré toutes ses bonnes choses, j’ai eu, de façon inexplicable, une lecture poussive.

C’est peut-être le sujet que je trouve réducteur. Roman clairement axé sur le mariage, je n’y ai pas vu, ni lu de modernisme, même si le caractère de Lizzie (le personnage principal) est en marge de ses contemporains. Le tout est très consensuel à mon goût.

En survolant la préface de Virginia Woolf, on peut y lire une chose assez révélatrice sur le pourquoi d’un tel roman quand elle cite un contemporain de Jane Austen disant de la fillette qu’elle était: C’est le plus jolie papillon en quête de mari que j’ai jamais rencontré, le plus stupide, le plus maniéré.

C’est donc très jeune qu’est venu cette obsession de Jane Austen pour le mariage. Et cela se ressent. Si le style de Jane Austen est d’une subtilité qui amène une vie extraordinaire à ses personnages, l’histoire dans lequel ils évoluent m’a divertie mais sans m’enthousiasmé.

Voila pourquoi, si j’ai aimé Orgueil et préjugés, je ne comprends toujours pas l’exaltation, l’excitation qu’il suscite cela n’altère cependant pas mon envie de lire de nouveaux Jane Austen.


Livrepoche.fr, un livre, une poche…

13 Comments
  1. J’ai envie de dire que ton intro dit tout : ce livre a besoin de son contexte pour comprendre cette obsession du mariage ; mais aussi les faits inhabituels qui s’y déroulent ne serait-ce que la deuxième demande de Darcy – totalement inappropriée aux yeux de ses pairs par exemple (et je ne suis pas une Darcy fan).
    Après est-ce une littérature pour filles ? à l’époque certainement. Maintenant, j’aimerais dire beaucoup moins mais je connais peu d’hommes l’ayant lu finalement. Par contre je ne pense pas que ce soit parce que nous rêvons toutes de faire un « beau mariage » mais plutôt de trouver le partenaire que je qualifierai d’idéal et dans ce sens le couple Darcy-Elizabeth fait rêver (au moins un petit peu 😉 )

    • La thématique de ce roman est clairement féminine (ce qui n’empêche pas un lecteur d’y trouver de quoi sustenter une curiosité anthropologique). Je te rejoins sur le fait que de nos jours, beaucoup moins de femmes rêvent d’un beau mariage et encore.
      Et j’ai beau faire appel à toute ma sensibilité féminine, je ne trouve pas ce couple spécialement romantique.

  2. Bon alors je dois être une des rares a ne pas adoré ce roman. Il m’a plu mais sans créer d’emballement.
    Et la lecture a duré duré pour je ne sais quelle raison. Le sujet? Peut-être
    Les personnages pour certains m’ont amusée.
    Le ton m’a plu aussi.

  3. On entend tant de choses autour de ce livre… c’est difficile ensuite d’être à la hauteur, car forcément les lecteurs (trices ?) s’imaginent lire une pépite. Pour moi, qui ai découvert ce livre tout dernièrement aussi, cela a été une belle lecture, une très belle lecture même. En fait j’ai trouvé que l’auteure nous immergeait dans son époque de façon vraiment plaisante, même pour les gens comme moi (et toi apparemment) qui n’y connaissaient rien. Jane Austen a un style très abordable, mais pas trop léger pour autant. J’ai beaucoup aimé.

    • C’est surement parce que tout le monde encensait ce roman que j’ai eu une légère déception car j’ai plutôt bien aimé cette lecture au final!

N'ayez pas peur de commenter