Normal de Warren Ellis

Normal (2016) de Warren Ellis, traduit par Laurent Queyssi

Le résumé de l’éditeur de poche, ici: « C’était calme. Vraiment calme. Il n’avait rien connu d’aussi proche de la privation sensorielle depuis… quand ? L’enfance ?
Il grimaça en pensant aux gigaoctets qui l’attendraient lorsqu’il récupérerait son téléphone et retrouverait du signal. Mince. Il était vraiment isolé. C’était une amputation. Il s’aperçut qu’il était complètement démuni. Il n’était plus vraiment un homme, mais un simple moignon cautérisé qu’on laissait pourrir dans une petite chambre. »
À l’institut Normal Head on accueille des veilleurs stratégiques civils ou militaires rendus fous par leurs visions de bouleversements géopolitiques, guerres de drones et apocalypses diverses. Quand un jour on retrouve à la place d’un patient un tas d’insectes dans son lit, les névrosés et déséquilibrés du centre se lancent dans une folle enquête, entre aliénation et surveillance…

Haletant et écrit au cordeau. Dans Normal, Warren Ellis a injecté à son optimisme déçu et son humour désespéré une dose de réalisme déboussolant.

Nicolas Gary, Actualitté

Un roman absolument nécessaire, qui ronge l’esprit.

Xavier Mauméjean, Bifrost

Attention! Petite pépite! C’est mon avis. Normal est un petit roman, tout juste 161 pages au compteur. Mais il cache bien son jeu. De plus, je découvre son auteur, Warren Ellis, dont le coeur de métier est le scénario de comics, plus que le roman. Mais la base, c’est raconter une histoire et avec ce roman, je n’ai pas été déçu.

L’action se situe dans un hôpital psychiatrique  et nul doute que vous vous sentirez fou ou folle parmi les fous. Warren Ellis nous plonge habilement parmi une galerie de personnages ahurissants. Des génies futuristes ayant entrevu l’abime de l’avenir à travers leurs travaux et recherches. Ils ne l’ont pas supporté.

J’ai adoré les décalages et les ambiguïtés de cette situation. J’ai adoré les dialogues ciselés à merveille, drolatiques et pertinents. Normal, c’est une histoire à n’y rien comprendre. Entre paranoïa, folie et clairvoyance, Warren Ellis nous balade à sa guise, habilement, avec un ton légèrement décalé. On sent la concision que la BD impose. Pas de déchet dans ses lignes. De l’efficacité.

J’ai beaucoup aimé Normal et je compte bien lire les autres romans de Warren Ellis mais je ne suis pas certain qu’il y en ait beaucoup.  Gun machine en fait partie. Quel autre? Du coup, si je tombe sur un de ses comics, je le lirai en confiance.


Livrepoche.fr, un livre, une poche…

4 comments to “Normal de Warren Ellis”

N'ayez pas peur de commenter