Les jumeaux de Piolenc de Sandrine Destombes

Les jumeaux de Piolenc (2018) de Sandrine Destombes, Prix VSD RTL 2018…

Le résumé de l’éditeur: Août 1989. Solène et Raphaël, des jumeaux de onze ans originaires du village de Piolenc, dans le Vaucluse, disparaissent lors de la fête de l’ail. Trois mois plus tard, seul l’un d’eux est retrouvé. Mort.
Juin 2018. De nouveaux enfants sont portés disparus à Piolenc. L’histoire recommence, comme en macabre écho aux événements survenus presque trente ans plus tôt, et la psychose s’installe. Le seul espoir de les retrouver vivants, c’est de comprendre enfin ce qui est arrivé à Solène et Raphaël. Au risque de réveiller de terribles souvenirs…

Il semblerait que Les jumeaux de Piolenc ait bénéficié de son petit buzz lors de sa sortie. Je ne connaissais pas Sandrine Destombes avant la lecture de ce titre récompensé. Mais les Prix littéraire, je m’en méfie.

Et pour le coup, dès la trentième pages, à même pas 10% de la lecture, j’avais démasqué, avec une certitude maximale, une des fausses pistes imaginée par l’autrice, pas un petit évènement mais bel et bien celui autour duquel gravite cette intrigue. À mesure que ma lecture s’avançait, je n’avais que confirmation de mon idée initiale. Question retournement de situation, j’ai pas été servi.

Pourtant, Sandrine Destombes est joueuse et Les jumeaux de Piolenc est un page turner efficace. Les chapitres sont courts, artificiellement sectionnés, tous de la même taille, au mot près. Ça fonctionne puisqu’on enchaine les chapitres, les uns après les autres.

Pour ce qui est de l’histoire, je trouve que ce roman manque de couleurs, de caractère, d’identité. Il y a tous les éléments du thriller mais plus rien à côté. L’atmosphère est celle d’une enquête de police à la française. Le tout me semble neutre. Un style digeste, digéré pour des personnages déjà lu, souvent. Ça se passe dans le sud et je n’ai pas senti le sud.

Outre la fierté d’avoir deviné un des aspects principaux de l’intrigue, Les jumeaux de Piolenc ne restera pas dans mon souvenir comme une oeuvre exceptionnelle.

Ce n’est bien sûr que mon avis car beaucoup de lecteurs l’ont énormément apprécié et ce sont laissés embarquer par l’histoire tortueuse de Sandrine Destombes.


Livrepoche.fr, un livre, une poche…

2 comments to “Les jumeaux de Piolenc de Sandrine Destombes”
    • Je confirme ton a priori. Avec le recul, il me fait le même effet sinon que son twist final en a cueilli beaucoup. Mais j’ai été plus fort que l’autrice sur ce coup là. je l’ai vu venir de très loin. Je suis pas peu fier.

N'ayez pas peur de commenter