LE PLUS PETIT BAISER JAMAIS RECENSÉ DE MATHIAS MALZIEU

Le plus petit baiser jamais recensé de Mathias Malzieu par Livrepoche.fr

Le plus petit baiser jamais recensé de Mathias Malzieu…

Le résumé de l’éditeur broché: L’histoire d’amour entre une fille qui disparaît quand on l’embrasse et un inventeur dépressif. Alors qu’ils échangent le plus petit baiser jamais recensé, elle se volatilise. Aidé d’un détective à la retraite et d’un perroquet hors du commun, l’inventeur part à sa recherche.

Pour une raison inexpliquée (enfin un peu quand même, il y a tant d’auteurs à lire), j’ai mis pas mal de temps avant de relire une oeuvre de Mathias Malzieu après un très bon La mécanique du coeur. Le style poétique de l’auteur m’avait enchanté et son univers sensible et romantique ont fait de cette lecture un petit moment à part.

Je m’attendais au moins à la même réussite avec Le plus petit baiser jamais recensé. Le même univers, la même justesse dans l’équilibre de l’histoire. Mathias Malzieu est un auteur dont l’univers onirique à une grande place dans son oeuvre littéraire, tout du moins ce qu’en laisse penser les titres de ces romans (je n’en ai lu que 2)!

Et Le plus petit baiser jamais recensé part sur les même bases, les même bonnes bases mais le récit se délite dans une histoire finalement peu romantique dont les personnages sont sans consistances, sans attraits qui se démènent dans une intrigue qui ne s’est pas trouvée. Et moi non plus!

Cela m’a surpris de ne pas trouver dans Le plus petit baiser jamais recensé les même qualités que dans La mécanique du coeur car les « défauts » sont plutôt flagrants, bien identifiés par une partie des lecteurs.

Y voir des liens potentiels avec le réel de l’auteur ou la réalité en général ramène l’onirisme de Mathias Malzieu vers une trivialité presque trop vulgaire pour l’image que je me suis fait de l’auteur.

Mais j’ai conscience aussi que s’il écrivait toujours dans le même genre, dans le même registre, je lui ferais aussi le reproche et je serais tout autant déçu, aussi, j’aime qu’un auteur remette en question son style, même légèrement  (comme dans Le plus petit baiser jamais recensé, et ne remet pas en cause mon envie d’en lire plus de Mathias Malzieu.


Livrepoche.fr, un livre, une poche…

4 Comments
  1. Ce n’était pas mon Malzieu préféré, surtout au niveau de l’histoire. Ayant adoré La Mécanique du Coeur avec toute sa poésie, je m’attendais à mieux avec celui-ci. Néanmoins, c’est un plaisir de retrouver l’univers si particulier de cet auteur.
    Personnellement, j’avais été très touchée par Métamorphose en bord de ciel et Journal d’un vampire en pyjama, bien que les deux soient très différents.

    • Ma chronique s’attarde sur ce qui ne m’a pas plu mais j’aime beaucoup son univers. Comme toi, je m’attendais à mieux! Je vais noter (si ce n’est déjà fait) les deux titres dont tu parles! Merci

  2. Je note que ce n’est peut-être pas avec ce titre-là que je dois entrer dans l’univers Malzieu…
    (ou peut-être au contraire faut-il que je commence par ce dernier pour n’être que plus émue par l’autre? :p )
    Je retiens l’un ou l’autre pour « un jour » 🙂

    • Je pense que mon avis peut ne pas correspondre à ce qu’un autre lecteur va ressentir! Cela peut être une très belle lecture!

N'ayez pas peur de commenter