LA ZONE DU DEHORS D’ALAIN DAMASIO

La Zone du Dehors d'Alain Damasio par livrepoche.fr

Après avoir lu La Horde du Contrevent l’année dernière, avant la création du blog, et avoir eu une de mes plus belles surprises littéraires de ces dernières années, je me suis lancé dans la lecture de La Zone du Dehors. Et La Zone du Dehors, sans avoir le romantisme paroxystique de La Horde du Contrevent, n’en reste pas moins une claque monumentale. C’est le genre de roman que l’on termine en se disant : je viens de faire un putain (je suis du sud) de voyage ! Métaphysique, sociologique, philosophique, Alain Damasio décrypte l’Humanité et ses comportements avec une justesse analytique très approfondie.

Le résumé de l’éditeur de poche, ici2084. Orwell est loin désormais. Le totalitarisme a pris les traits bonhommes de la social-démocratie. Souriez, vous êtes gérés! Le citoyen ne s’opprime plus : il se fabrique. À la pâte à norme, au confort, au consensus. Copie qu’on forme, tout simplement. Au cœur de cette glu, un mouvement, une force de frappe, des fous : la Volte. Le Dehors est leur espace, subvertir leur seule arme. Emmenés par Capt, philosophe et stratège, le peintre Kamio et le fulgurant Slift que rien ne bloque ni ne borne, ils iront au bout de leur volution. En perdant beaucoup. En gagnant tout. 
Premier roman ici réécrit, La Zone du Dehors est un livre de combat contre nos sociétés de contrôle. Celle que nos gouvernements, nos multinationales, nos technologies et nos médias nous tissent aux fibres, tranquillement. Avec notre plus complice consentement. Peut-être est-il temps d’apprendre à boxer chaos debout contre le swing de la norme?

Alain Damasio a cette capacité à nous amener avec lui, dans son univers, taillé au cordeau. La puissance de sa narration, je la trouve incontestable, parfois jusqu’au-boutiste, qui peut déranger, alourdir l’immersion. Mais il s’agit de se laisser porter par le texte, de se laisser happer par l’histoire. Il suffit de faire confiance au grain de sa peau qui se réveille, aux frissons dans la colonne vertébrale. Alain Damasio donne l’impression d’être dans la maitrise totale de ce qu’il écrit et pourtant nous laisse avec nous même, nos interprétations, notre intelligence.

Il ne me vient aucun autre auteur de science fiction qui écrive des oeuvres aussi complète. Alain Damasio, auteur français, a écrit La Zone du Dehors en 1999. C’est son premier roman. Il a réédité une version légèrement différente en 2007. La Horde du Contrevent est son deuxième roman.

Livrepoche.fr, un livre, une poche…

One Comment
  1. Pingback: Aucun souvenir assez solide d'Alain Damasio / Livrepoche.fr

N'ayez pas peur de commenter