LA TRISTE FIN DU PETIT ENFANT HUÎTRE DE TIM BURTON

La triste fin du petit enfant huître de Tim Burton

Le résumé de l’éditeur de poche, iciDans la galerie des monstres, voici les enfants terribles ! Enfants momie, robots, vaudou ou toxique, tous sont déjà des écorchés de la vie. Armé de son humour noir inégalable et d’une infinie tendresse, Tim Burton prend sa revanche sur les premiers de la classe et met les cancres à l’honneur. Un régal.

Lorsque le maître incontesté de l’animation s’adonne à la poésie, il nous offre une oeuvre originale illustrée, cruelle et plus magique que jamais.

La triste fin du petit enfant huître de Tim Burton

Il n’est pas utile de présenter Tim Burton tant il est le réalisateur (surtout connu pour sa filmographie) avec une des plus fortes identité visuelle et scénaristique. On connait moins ses talents de dessinateur. Il est celui qui raconte l’histoire des marginaux, des blessés de la vie, des personnes mises de côté par la société. Malgré que son univers graphique soit majoritairement sombre, pessimiste, il y a beaucoup de tendresse dans ses personnages.

Et cette tendresse, on la retrouve dans ce recueil d’histoires La triste fin du petit enfant huître et autres histoires, illustrées par Tim Burton. Ironique et original ! Le trait est simple ainsi que la plume, le signe d’un artiste accomplit ayant compris que le travail de « raconteur » est d’extraire l’essence de son sujet et non de le diluer. Redoutablement efficaces, ses dessins sont élégant, presque enfantin, mon préféré étant celui de la Brindille avec son sapin de Noël.

Livrepoche.fr, un livre, une poche…

N'ayez pas peur de commenter