Hilarion 1, L’énigme des fontaines mortes de Christophe Estrada

Hilarion 1, L’énigme des fontaines mortes (2012) de Christophe Estrada, Prix Historia 2012, Prix Interpol’Art 2012…

Le résumé de l’éditeur : Automne 1776, Aix s’anime : les hommes du Parlement font leur rentrée après avoir passé les mois d’été dans leur villégiature. De Toulon arrive la rumeur des frasques de fils de bonne famille qui servent le roi dans les garde-marines – une jeunesse plus dissipée, plus insolente, plus violente… Dans l’ombre du vieux palais comtal, le chevalier Hilarion, dont la réputation d’investigateur n’est plus à faire, est sollicité pour débusquer l’auteur de mises en scène aussi macabres que scandaleuses.

Les couvertures des 2 derniers tomes, d’une élégance folle, ont porté mon regard vers cette série d’enquêtes historiques de Christophe Estrada. La série Hilarion. Je commence avec L’énigme des fontaines mortes, le 1er tome.

On découvre ici le chevalier Hilarion qui revient en Provence auréolé de la confiance du Roi après avoir exécuté une mission d’ordre militaire. Il est un parfait bretteur et ne refuse pas de sortir l’épée. Et dans ce 1er tome, il va y avoir quelques occasions de passer de vie à trépas.

Je ne lis pas souvent de polars historiques mais c’est quelque chose que je vais corriger et ça va commencer avec les 3 tomes d’Hilarion. J’avais été un peu déçu par les 2 premiers tomes de la série William Monk d’Anne Perry.

J’ai aimé me plonger dans cette époque dans cette époque, en Province car Christophe Estrada décrit très bien, à la fois le décor, les ambiances mais aussi les mentalités. Je me suis un peu senti chez Alexandre Dumas avec un peu moins de romanesque, faut l’avouer. L’enquête de L’énigme des fontaines mortes est de bonne facture avec son lot de révélations et de rebondissements qui noua amène à découvrir Toulon tel que je ne l’imaginais pas. En tous cas j’ai hâte de lire les nouvelles aventures du chevalier Hilarion.


Série Hilarion

L’énigme des fontaines mortes

L’araignée d’Apollon

La Couleur de l’Apocalypse


Livrepoche.fr, un livre, une poche…

N'ayez pas peur de commenter