Docteur Radar de Simsolo et Bézian

Docteur Radar de Noël Simsolo (scénario) et Frédéric Bézian (dessin et couleur)…


#01 Tueur de savants

Le résumé de l’éditeur: Prends garde à toi, docteur Radar !
Paris, gare de l’Est, 1920. Gontran Saint-Clair, savant reconnu, est retrouvé mort empoisonné au curare dans un train de la ligne Paris-Berlin. Ce meurtre survient peu après le décès suspect de deux autres savants : Aristide Vernon et Bruno Vaillant. Plus tard, c’est le professeur Émile Lenoir qui succombe d’une piqûre de scorpion, en plein Paris… Or ces savants avaient un point commun : ils travaillaient tous sur la conquête spatiale ! Ferdinand Straub, ancien as de l’aviation française reconverti en détective, mène l’enquête et découvre que le responsable de ces crimes serait un certain docteur Radar, un mystérieux et dangereux individu passé maître dans l’art du déguisement. Entre le talent de son adversaire et l’incompétence de la police parisienne, Straub va devoir redoubler d’ingéniosité et de vigilance pour capturer le redoutable docteur Radar…

La couverture d’abord, et ensuite, le style unique du dessin de Frédéric Bézian m’a donné envie de lire Docteur Radar avec ce 1er tome, Tueur de savants.

Vous me connaissez, je suis un lecteur assez distrait et ce qui m’a attiré vers Docteur Radar a été aussi ce qui m’a laissé perplexe. En essayant de suivre l’histoire de Noël Simsolo, le principal problème (toujours pas réglé) est d’identifier qui est qui. Les dessins gribouillés sont superbes mais il faut une certain concentration pour fixer telle figure avec tel personnage? D’autant plus difficile que Docteur Radar est un jeux de masques.

Ce que j’ai bien aimé, c’est un rythme effréné pour un polar nostalgique qui fleure bon le Arsène Lupin. Un certain goût d’antan avec un méchant mégalo aux ambitions de domination mondiale. Docteur Radar me semble partir sur une série feuilletonante où les détectives vont avoir du mal à attraper le fameux Docteur Radar.

J’ai donc quand même aimé cette BD alors que je suis passé en partie à côté de l’histoire.

À suivre…

#02 Terreur en Italie

Le résumé de l’éditeur: Terreur en Italie !
Sur le point d’être menée à l’échafaud, Mariana, la maîtresse et complice du docteur Radar, s’est évadée. Bilan de l’opération : 3 morts. Pour le détective Ferdinand Straub, aucun doute : son ennemi juré a refait surface, et pas question qu’il lui échappe une fois de plus ! Il suit sa trace jusqu’à Rome, où un éminent scientifique a récemment été enlevé. Le tueur de savants aurait donc trouvé refuge dans l’Italie fasciste de Mussolini. Ce qui veut dire qu’en plus des sbires peu scrupuleux de son adversaire, Straub va devoir se frotter aux Chemises noires du Duce… La tâche risque d’être ardue.

#03 Morts à Venise

Le résumé de l’éditeur: L’insaisissable génie du mal.
Il veut conquérir la lune pour bombarder la terre et devenir le maître du monde.Alors, pour obtenir les plans d’une fusée intersidérale, il sèmera la terreur à Venise.  Il l’a annoncé : il tuera à tour de bras tant que ses exigences ne seront pas satisfaites et plongera la ville dans la peur. Le gouvernement et la police s’inclineront devant son pouvoir.  Et cette fois, il sait qu’il va gagner. Il sera Docteur Radar, Maître du monde !Mais dans la nuit vénitienne,ses éternels adversaires Ferdinand Straub et Pascin s’évertuent à perturber les plans délirants d’un Radar plus savant fou que jamais !


Livrepoche.fr, un livre, une poche…

N'ayez pas peur de commenter