Combats de Daniel Goossens

Combats (2015) de Daniel Goossens (scénario et dessins)…

Le résumé de l’éditeur: Vous vous interrogiez : pourquoi les femmes nues ne se vendent plus ? Comme Dieu au bistrot, vous vous demandez où est passé le corps de l’extraterrestre de Roswell ? Est-ce que lire est dangereux pour la santé ? Qui étaient Louis Tenailles et Georges Tournevis ? Qui a poussé Napoléon dans l’eau au Pont d’Arcole ? Peut-on poignarder quelqu’un avec un champignon ? Les baobabs pourraient-ils jouer les méchants dans les films de Stallone ? Toutes questions que vous ne vous posiez pas (à tort !) et qui trouvent enfin leur réponse dans le dernier opus hilarant de Daniel Goossens ! Explorant tous les thèmes, décalant à plaisir toutes les réponses, l’auteur culte de L’Encyclopédie des bébés, de La vie d’Einstein et de Passions revisite dans ce nouvel opus notre univers en lutte… contre la morosité !

Dans le genre déjanté humoristique, on peut faire confiance à Fluide Glacial. Et c’est ce que je cherchais en lisant Combats de Daniel Goossens et cette BD part vraiment dans des sphères de délires sans limites.

Pour les dessins, Daniel Goossens, c’est à base de gros nez rougeauds et de beauf attitude. C’est coloré et ringard. On peut ne pas apprécier d’autant que les cases contiennent beaucoup de textes. Perso, j’aime bien et ça colle parfaitement au style humour de Combats.

Pour ce qui est de l’histoire, il s’agit d’une succession de scènes , presque sans lien. Combats, ce n’est pas non plus du 1 scène par planche. Daniel Goossens prend le temps de poser et développer les scènes si nécessaire. Car il faut prendre le rythme, accepter la mécanique des inversions loufoques qui sont beaucoup plus sensé qu’il n’y parait. Rien de gratuit en fin de compte. La vérité jaillit de l’absurde, par effet miroir.

Comment ne pas rire?  Vous pouvez lire le résumé pour avoir une idée des réponses que Combats apporte à des questions que vous vous êtes jamais posé. Cela me donne envie de lire un peu plus de Daniel Goossens.


Livrepoche.fr, un livre, une poche…

N'ayez pas peur de commenter