Bagdad, la grande évasion! de Saad Z. Hossain

Bagdad, la grande évasion! (2015) de Saad Z. Hossain, traduit par  Jean-François Le Ruyet…

Le résumé de l’éditeur, Folio: Prenez une ville ravagée par la guerre: Bagdad, 2004. 
Prenez deux types ordinaires qui tentent de survivre ; ajoutez un ex-tortionnaire qui veut sauver sa peau, un trésor enfoui dans le désert, un GI bouffon mais pas si con. Incorporez un fanatique religieux psychopathe, un alchimiste mégalo, une Furie et le gardien d’un secret druze. 
Versez une quête millénaire dans un chaos meurtrier chauffé à blanc ; relevez avec sunnites, chiites, armée américaine et tueur aux capacités surnaturelles. 
Assaisonnez de dialogues sarcastiques et servez avec une bonne dose d’absurde.

Voila un petit Objet Littéraire Non Identifié de Saad Z. Hossain que Folio me permet de découvrir Bagdad, la grande évasion! Je ne ferais pas mieux que le résumé pour vous exposer les bases de ce roman hors normes et totalement décomplexé. Le plus surprenant, finalement, c’est que l’auteur est bengalis. 

J’ai été quelque peu pommé au début de ce roman tant il part tout azimut. Dans un délire foisonnant, Saad Z. Hossain navigue dans les genres. Drôle, c’est évident. Les personnages sont tellement extrêmes et fous que les dialogues sont savoureux à souhait.

Ne cherchez pas la Science Fiction, on est plutôt dans un fantastique presque anecdotique tant le contexte social, l’aventure, l’intrigue et l’action donne une teinte protéiforme à Bagdad, la grande évasion! Saad Z. Hossain ne nous épargne ni la violence, extrême, brutale, ni la réflexion sur cette période irakienne mais le tout s’équilibre avec un ton léger et un style accès sur le rythme. Totalement décomplexé, Saad Z. Hossain ose toutes les scènes et ça fait du bien à la littérature de divertissement. Il démontre un plaisir à l’écriture qui transpire dans les lignes de ce roman, plaisir partagé à la lecture.

Bagdad, la grande évasion! fait appel à tout le mysticisme d’une ville plus que millénaire et mixe le tout dans un tourbillon de mystère, de violence, de drôlerie. Saad Z. Hossain redonne un lustre et une âme à cette ville. Une réussite assurément.


Livrepoche.fr, un livre, une poche…

2 comments to “Bagdad, la grande évasion! de Saad Z. Hossain”
    • Le fantastique s’inscrit dans le même ordre que les Djinns, c’est donc très naturellement que ses éléments s’intègrent au récit.

N'ayez pas peur de commenter