Raw Hero d’Akira Hiramoto

Raw Hero d’Akira Hiramoto…

Le résumé de l’éditeur: L’auteur de Prison School nous plonge à nouveau dans un univers improbable et sexuellement agressif avec humour, dérision et suspense.


T.1

Chiaki enchaîne les entretiens d’embauche infructueux, mais un jour, n’écoutant que son sens de la justice et son courage, il interrompt une agression sexuelle dans le métro. Grâce à cette prouesse, il parvient à décrocher un nouveau job : devenir la taupe au sein de la SALF, une organisation visant à décrédibiliser les super héros, pour pouvoir les mettre hors d’état de nuire.

J’élargis encore un peu le spectre de mes lectures avec un manga, ceux du genre sans fin au format poche. Ça tombe sur Raw Hero d’Akira Hiramoto, un manga Wtf, ce que je cherchais.

Je dis Wtf car l’exagération du scénario est sans limite. Dans ce 1er tome, le héros se sent obliger d’accepter un travail pour sauver ses frères de la misère. Pour l’instant, ça va, sauf que le gars qui l’embauche à un comportement douteux (là, on entre dans uns spécificité toute japonaise, les encarts érotiques) et dès sa première mission, un quiproquo improbable oblige le héros à se déguiser en femme. Mais ça va plus loin, forcement.

Raw Hero ne me semble pas une oeuvre majeure mais c’est pas ce qu’on demande à Akira Hiramoto. Non, juste un manga sans prise de tête. On verra bien ce que donne la suite.

T.2

On continue dans le Wtf et ça continue toujours tout azimut dans le n’importe quoi. Personnage avec tête d’éléphant, obsédé sexuel, héros travesti pour les besoins d’une mission et toujours, ses passages sexuellement explicites et gratuits qui alimentent le voyeurisme du lecteur. Je suis pas contre.

L’histoire n’évolue pas beaucoup et il est difficile de juger vers quoi Akira Hiramoto nous amène mais j’aime bien cette ambiance.

Akira Hiramoto est l’auteur de Prison School et je m’étais laisser prendre à suivre la série aimé sur Netflix, une série au plaisir régressif typiquement masculin qui ne se cache pas, comme dans Raw Hero.

T.3


Livrepoche.fr, un livre, une poche…

N'ayez pas peur de commenter