IMHOTEP, L’INVENTEUR DE L’ÉTERNITÉ DE CHRISTIAN JACQ

Imhotep, l'inventeur de l'éternité de Christian Jacq par Livrepoche.fr

Imhotep, l’inventeur de l’éternité de Christian Jacq…

Le résumé de l’éditeur de poche, ici:

Pharaon est mort, l’Égypte vacille. Une force maléfique, l’Ombre rouge, y voit l’occasion d’établir le règne des ténèbres. Dans le même temps, un jeune artisan, Imhotep, découvre qu’il possède d’étranges pouvoirs. Comment pourrait-il imaginer son incroyable destin, lui, le foreur de vases appelé à devenir l’inventeur de l’éternité ?

De sa rencontre avec le prince Djéser dépend l’avenir d’une civilisation fondée sur l’élévation de la première pyramide, gigantesque escalier unissant la terre au ciel.

Christian Jacq s’est laissé envoûter par son sujet. Le résultat est un roman plaisant et foisonnant où le fantastique est omniprésent.

Blaise de Chabalier – Le Figaro littéraire

La lecture d’Imhotep, c’est un peu comme des retrouvailles avec Christian Jacq. Il y a déjà pas mal de temps, j’avais été enchanté par la lecture de la saga des Ramsès et par la trilogie Le juge d’Égypte. Mais sans m’en rendre vraiment compte, je n’étais plus retourné vers cet auteur.

Puis, je ne me rappelle plus comment, Imhotep est arrivé dans ma PAL. Je l’ai laissé trainé, un temps, puis je me suis dit qu’il était temps de renouer avec l’univers de Christian Jacq.

Et tout d’abord, c’est le style de Christian Jacq qui a fait mouche. La précision et l’évidence de son style m’a plongé immédiatement et totalement dans cette Égypte mythologique. Sans heurt, avec une facilité stupéfiante, il développe une science précise, un univers ultra documenté dans lequel il insuffle un souffle de vie romanesque.

L’auteur nous dépeint une Égypte dans lequel le fantastique de ses croyances prend forme, pour mieux nous le faire comprendre, pour mieux nous le faire vivre, et Christian Jacq nous raconte une épopée homérique et une destinée incroyable, celle d’Imhotep dont il est impossible de faire le résumé.

Si j’ai adoré plonger dans ce roman, j’ai une petite réticence quand au schéma de cette histoire où une sorte de répétition narrative semble un peu facile. Au delà de ça, Imhotep, c’est toujours du Christian Jacq , un parfait équilibre de science, d’actions, de suspenses et de fantastiques.

Dans tous les cas, c’est une lecture enrichissante, qui se dévore sans modération et me redonne envie de relire les Ramsès et d’acquérir d’autres Christian Jacq, comme La Pierre de lumière par exemple.

Et vous, quel est votre Christian Jacq?


Livrepoche.fr, un livre, une poche…

10 Comments
    • Salut My, comme ça fait très longtemps que je n’ai lu de Christian Jacq, je n’arrive pas à le situer dans sa bibliographie. Il me semble qu’il est moins bien que la saga des Ramsès et la trilogie du Juge d’Égypte mais en fait, peut-être pas. En revanche, le style est toujours là!

  1. J’avais lu la pierre de lumière il y a un bail, mais je ne m’en souviens plus vraiment. Par contre, la trilogie du Juge d’Egypte m’avait complètement envoûtée, je crois que c’était un des premiers livres « adulte » que je lisais (je devais avoir 12 ans), alors cet auteur a une place importante dans mon petit coeur depuis 🙂

    • On m’a conseillé La pierre de lumière. je suis étonné que tu n’es pas lu la saga des Ramsès ultraculte. Et depuis as-tu lu d’autre Christian Jacq ou as-tu peur d’être déçu et tu ne veux pas écorner la bonne image que tu as de l’auteur! Personnellement, c’est Anne Rice que j’ai peur de relire (pourtant, il faut que je termine les sagas entamées!).

  2. Bon j’ai vérifié ma PAL ebooks et je me disais bien que l’auteur y figurait. J’ai La trilogie du juge d’Egypte et celui-ci entr’autre.
    Par contre, tu parles de la saga des Ramsès, elle se décompose en combien de titres?

    Ah si une dernière question : c’est fidèle historiquement parlant?

    • J’ai un bon (et lointain) souvenir du Juge d’Égypte. Les Ramsès sont en 5 volumes mais ça se lit très vite. Par contre, je ne saurais dire à quel degré c’est historiquement juste mais je pense qu’on est au plus proche excepté la part fantastique qui correspond aux croyances).

N'ayez pas peur de commenter