SUR LE BORD DE LA RIVIÈRE PIEDRA JE ME SUIS ASSISE ET J’AI PLEURÉ DE PAULO COELHO

Sur le bord de la rivière Piedra je me suis assise et j’ai pleuré (1994) de Paulo Coelho…

Le résumé de Wiki, iciPilar, une jeune femme indépendante, lassée de la vie à l’université et en quête d’un sens à sa vie, voit sa vie se transformer avec la rencontre d’un ami d’enfance qui est devenu un leader spirituel dont la rumeur dit qu’il serait également guérisseur et capable de produire des miracles. Ils partent tous deux pour les Pyrénées à la recherche de la divinité et de leur propre vérité.

C’est bien parce que les romans de Paulo Coelho sont courts que je me relance de leur relecture. Et ça risque de ne pas durer car Sur le bord de la rivière Piedra je me suis assise et j’ai pleuré trouve sa limite philosophico/spirituelle. Déjà que je ne suis pas très fan du verbiage ésotérique et religieux, je n’ai pas trouvé dans ce roman le plus petit plus astucieux qu’il y a dans L’Alchimiste.

Là, ça tombe à plat et deviens assez rapidement inintéressant! Paulo Coelho a un style agréable à lire, je ne lui enlève pas ça mais je ne me fais pas à ce champ lexical de retour à la fois.

Mes chroniques sont très souvent courtes. J’ai tendance à condenser mon ressentie. Mais j’avoue que Sur le bord de la rivière Piedra… ne m’inspira pas grand chose de plus à dire. Peut-être qu’en écrivant 2-3 fois le titre en entier, j’aurais une chronique un peu plus consistante et cela comblerait un peu le fait que je ne trouve rien d’autre à dire de cette leçon d’amour spirituelle un peu mièvre et pour tout dire fadasse!


Livrepoche.fr, un livre, une poche…

7 Comments
  1. Retour à la fois :p Foi ? ahahah trop de fois tue la foi :p Rhooooooo vilaine Marie qui taquine.
    Moi aussi je fais du remplissage en commentaire ^^ Bon tu ne me donnes guère envie de le lire ce monsieur… Pas grave

N'ayez pas peur de commenter