NOCTURNE INDIEN D’ANTONIO TABUCCHI

Nocturne indien (1984) d’Antonio Tabucchi…

Le résumé de l’éditeur de poche, ici: «Je parlais des corps, dis-je, peut-être sont-ils comme des valises, nous y transportons nous-mêmes.» 

Ce livre pourrait servir de guide aux amateurs de parcours incongrus. Car il y a quelque chose d’insensé dans la recherche obstinée d’un ami disparu dans une Inde tour à tour inquiétante, hallucinée et fascinante, où l’on croise des devins dans l’autobus, des prostituées ou encore des jésuites portugais. Mais de rencontres paradoxales en coïncidences mystérieuses, des chambres d’hôtel miséreuses de Bombay aux luxueux resorts de Goa, une logique singulière se révèle dans l’obscurité de la nuit. 

Un classique moderne, prix Médicis étranger 1987, adapté au cinéma par Alain Corneau.

Nocturne indien, c’est un petit roman d’Antonio Tabucchi qui se lit comme une bizarrerie littéraire. Je ne connaissais pas cet auteur avant et il attise ma curiosité à son sujet car avec ce roman, il laisse une intéressante ballade indienne.

Il n’est pas du tout impossible de passer à côté de cette histoire. En elle-même, l’histoire est simple. Un homme part à la recherche d’un autre qui a disparu en Inde. La scène finale rebat les cartes d’une histoire linéaire et laisse le lecteur avec un point d’interrogation tant on est pas certain d’avoir compris.

Mais ce n’est pas grave. Antonio Tabucchi nous livre une ballade, une humeur, un voyage plaisant. Nocturne indien est une oeuvre qui frôle l’onirisme mais il y a quelque chose de plus naturel, de plus simple, sans prouesse poétique, sans ostentation.

Antonio Tabucchi fait, en ce sens, preuve d’humilité et de retenu. J’ai donc bien aimé ce roman et j’ai vraiment envie d’en découvrir plus sur cet auteur! Peut-être avez-vous des conseils?


Livrepoche.fr, un livre, une poche…

2 Comments

N'ayez pas peur de commenter