LES LOIS DE LA GRAVITÉ DE JEAN TEULÉ

Les lois de la gravité de Jean TeuléLes lois de la gravité  est un petit roman par la taille, qui pourrait presque être qualifié de longues nouvelles s’il n’y avait pas les retours en arrière.

Le résumé de l’éditeur de poche, ici :

Dans trois heures, le lieutenant Pontoise pourra quitter son commissariat. À cet instant précis, une femme entre dans le commissariat désert et demande à être arrêtée.
Dix ans plus tôt, elle a poussé son mari par la fenêtre de leur appartement du 11eétage. Sadique, irresponsable, il la battait, elle et ses enfants. Elle a prétendu qu’il s’agissait d’un suicide et comme son mari sortait d’un hôpital psychiatrique après avoir plusieurs fois tenté de se tuer, tout le monde l’a crue.
Elle veut se dénoncer avant minuit parce qu’elle a des remords et que le lendemain son crime sera prescrit…
Le lieutenant Pontoise n’en croit pas ses oreilles. Il se refuse absolument à arrêter cette femme. Pendant quelques heures, la meurtrière et le policier vont s’affronter avec une violence rare.

L’auteur de Charly IX, Le Magasin des Suicides, Le Montespan, du puissant et incroyable Mangez-le si vous voulez n’a pas réussi à insuffler de la puissance à ce roman. Evidemment, tous les romans ne doivent pas être écrit avec le même degré d’intensité. Et avec du recul, Les lois de la gravité se révèle un roman plus léger.

Jean Teulé offre un bon moment de lecture avec un texte précis, suffisamment équilibré pour nous tenir en haleine jusqu’au dénouement.

Et puis je suis resté là, un peu sur ma faim, gourmand d’en vouloir plus et incapable de faire reproche à l’auteur qu’il manque quoi que ce soit. C’est une sorte de satiété littéraire. Les lois de la gravité est tiré d’une histoire vraie.

Je me demande toujours quel est la part de vraie dans ce genre de roman. À quel moment les besoins du romancier / scénariste prennent le dessus pour enjoliver ce qui ne l’est pas et dramatiser plus que le réel ?

Livrepoche.fr, un livre, une poche…

 

N'ayez pas peur de commenter