Les Amants d’Hérouville, une histoire vraie de Yann le Quellec et Romain Ronzeau

Les Amants d’Hérouville, une histoire vraie (2021) de Yann le Quellec (scénario) et Romain Ronzeau (dessins)…

Le résumé de l’éditeur: Le château d’Hérouville est un véritable condensé des années 70. En y créant  ses célèbres studios, Michel Magne découvre l’amour fou, rassemble les plus  grands créateurs de l’époque et révolutionne le sens de la fête. 1970. Marie-Claude rencontre Michel Magne, génial compositeur de musiques de films. C’est le coup de foudre. Elle le rejoint dans son château d’Hérouville où Bowie,  Elton John et bien d’autres stars se rassemblent. Mais le succès attise les convoitises. Derrière le conte de fée, la tragédie se profile. Ce roman vrai révèle le destin inouï  de Michel Magne au cœur de la pop culture des années 50 à 80.

Quelle BD ! Je ne suis pas trop adepte d’oeuvre documentaire, encore moins les BD tant la chose est limitative et se borne au réel, au vrai. Rares sont les faits, les personnages qui en valent leurs pendants imaginaires. Mais avec Les Amants d’Hérouville de Yann le Quellec et Romain Ronzeau je revois ce jugement à priori.

Ce qui m’a d’abord plu dans cette BD, ce sont les dessins de Romain Ronzeau, croqués comme ça, presque à la va-vite mais qui attrape le vrai dans son essence. Leur apparente simplicité va jusqu’au gribouillis pour restituer des humeurs, des sentiments. Mais il n’y a pas qu’une seule forme car les auteurs ont mixé une partie narrative classique des BD à bulles avec des parties plus documentées/documentaires, plus littéraires garnies de vraies photos et nous montre à quel point le BD est proche du vrai.

La force de cette BD, c’est Michel Magne. Son univers est tellement dingue, comme il semblait l’être lui-même que j’ai apprécié découvrir cet homme hors du commun. Je ne le connaissais pas, mais toutes les personnalités qu’il a croisé, ou avec qui il a travaillé, elles sont illustres. C’en est renversant. Michel Magne était-il fou ou génial. Les deux sûrement. Musicien touche à tout, infatigable, je me demande comment il a pu faire le quart de tout ce qu’il a fait.

Les Amants d’Hérouville est une bd documentaire hommage, d’une grande réussite. La structure de la narration est très intelligente et l’ensemble est parfait. Son histoire d’amour avec Marie-Claude, fil conducteur de la BD est touchante. je ne me suis pas ennuyé une seconde et c’est tellement extra-ordinaire que je n’arrêtais pas de douter de la véracité de ce qui est arrivé. Mais je vous laisse le découvrir par vous-même.


Livrepoche.fr, un livre, une poche…

N'ayez pas peur de commenter