LE RADIS DE CRISTAL DE MO YAN

Le radis de cristal (1984) de Mo Yan…

Le résumé de l’éditeur de poche, iciDans l’univers fruste d’une campagne chinoise, un enfant vagabond qui ne communique jamais par la parole s’émeut d’une caresse, d’un crépitement, de brèves émotions furtives : à travers son regard, les sons, les odeurs, les matières et les couleurs prennent une intensité poétique poignante.

Cet ouvrage, Le radis de cristal, est un recueil de 2 nouvelles, Le radis de cristal et Déluge. Conseillé par ma libraire pour découvrir le style de l’auteur chinois nobellisé, Mo Yan. Mais en fait, je l’ai découvert l’année dernière avec Le clan du sorgho rouge, un roman.

Les circonstances de lecture n’ont clairement pas été en ma faveur et ce recueil que j’aurais du lire en 1-2 jours, j’ai mis plus de 5 jours à en venir à bout. Alors forcement, j’ai perdu un peu la continuité mais Le radis de cristal est une nouvelle assez simple dans son histoire. Je ne me suis donc pas perdu.

L’univers rural de Mo Yan a quelque chose de plaisant à la lecture mais je suis un peu déçu qu’il n’ai pas exploré plus profondément le personnage central de sa nouvelle Le radis de cristal car l’auteur a posé les bases sans en approfondir la narration.

Mo Yan reste à la surface de son récit, il reste dans un descriptif d’évènements, d’actions qui ne mène pas bien loin alors qu’il y avait le terreau parfait, des promesses du début reste à l’état d’attente.

De la même façon, la 2e nouvelle, Déluge, va un peu plus dans le romanesque mais dans un style asiatique, Mo Yan ne dramatise pas la fin, laisse planer les évènements, les relations, et n’apporte pas plus que ce qui est dit.

J’ai un gros pavé de Mo Yan dans ma PAL, Beaux seins, belles fesses, et cela surement sa lecture qui ne fera ou non continuer avec cet auteur.

L’avez-vous lu?


Livrepoche.fr, un livre, une poche…

N'ayez pas peur de commenter