ÉCHOS DANS LE TEMPS DE PIERRE BORDAGE

Échos dans le temps (2017) de Pierre Bordage…

Le résumé de l’éditeur de poche, iciKort, un homme venu du futur, débarque dans notre époque pour traquer trois criminels de son temps réfugiés au XXIe siècle. Par un concours de circonstances, il entraîne Jeanne dans son sillage, une Française condamnée à court terme par une maladie génétique orpheline. Mais leur rencontre est-elle si fortuite? Kort émet une vibration, un écho que les natifs de notre époque ne peuvent pas percevoir. Non seulement Jeanne la ressent, mais son état s’améliore considérablement à son contact. Des plateaux des Cévennes aux sommets enneigés du Bhoutan, leur aventure réservera à la jeune femme bien des surprises.

Parfois, je suis comme ça, je me lance à la découverte d’un auteur et là, c’est tombé sur un auteur de SF, Pierre Bordage. Je commence ma découverte avec Échos dans le temps, une réflexion sur le voyage dans le temps! Vaste programme! Et pour bien poser les bases, mes références dans le genre sont Universal War One (BD) et L’armée des douze singes de Terry Gilliam.

Comme Échos dans le temps est un roman court, il ne faut pas s’attendre à un gros développement de la partie SF. Tout juste si Pierre Bordage nous laisse quelques éléments distillés ça et là. Mais avec 188 pages, on a quand même le choix de raconter pas mal de choses. Ce que fait très bien Simenon par exemple.

Je ne fais pas le reproche à Pierre Bordage d’avoir opté pour l’action et le mystère, d’avoir tout misé sur la chute mais le pari s’avère être un mauvais choix car la théorie finale est attendue et sans surprise.

J’aurais préféré le voir développé une SF plus fouillée et originale et surtout plus symptomatique de sa personnalité littéraire (peut-être est-ce le cas?). De plus, je reste un peu perplexe pour ce qu’il s’agit de facilités techniques permettant de combler quelques lacunes et favorisant les rebondissements de l’histoire de Échos dans le temps.

Mais c’est sans conséquence pour ce qui est de ma découverte de Pierre Bordage pour lequel, je compte au moins découvrir ses oeuvres fondatrices. À commencer par Ceux qui sauront (dans la PAL).


Livrepoche.fr, un livre, une poche…

10 Comments
  1. tu le découvres seulement??? mais c’est un crime!!! un auteur de génie comme Bordage!!
    je suis une grande fan de Bordage, mais pas lu celui-ci..
    je l’ai découvert dans  » Chroniques des ombres », un gros gros pavé.
    puis il y a eu : Le feu de Dieu, L’évangile du serpent, L’ange de l’abime, Les chemins de Damas, Les dames blanches , Ceux qui sauront.

  2. ah zut! j’aurais mieux fait de me taire!
    mais c’est bien qd même, je te rassure! mais perso, je préfère les vrais romans, car plus long et plus développés dans leurs différentes facettes 😀

    • Non, tu fais bien de t’exprimer! C’est vrai que la SF, quand elle est bien, c’est toujours mieux quand c’est un long roman! On en profite plus!

  3. C’est un auteur qui a du succès. Je l’ai rencontré aux dernières Utopiales par ailleurs. Rien lu d’autres que Ceux qui sauront. Intéressant mais des défauts dont la chute, un peu facile. Quand même intéressée par la suite ^^

    • c’est ce que je disais plus haut,  » ceux qui sauront », c’est plus de la littérature jeunesse, pour les ados.. à la base je l’ai pris pour mon fils qd il avait 11 ans ( il en a 12 ans maintenant)..et je l’ai lu aussi, tant qu’à faire..
      mais pour vraiment découvrir Bordage, il faut lire ses vrais romans, c’est un conteur d’anticipation de génie ! ( c’est mon avis.. j’adore cet auteur, je ne le dirai jamais assez!)

N'ayez pas peur de commenter