DesSeins d’Olivier Pont

DesSeins (2015) d’Olivier Pont (scénario et dessin)…

Le résumé de l’éditeur: Sept histoires courtes magnifiquement racontées par Olivier Pont, l’auteur d’Où le regard ne porte pas. Une lycéenne mal dans sa peau; une femme au foyer qui, en 1968, va s’émanciper sur les barricades ; la responsable d’une petite boutique de sous-vêtements qui lutte contre les grandes enseignes ; une femme qui décide de poser nue comme modèle pour une raison très personnelle ; etc.
Des fragments de vie subtils, drôles, parfois tragiques et souvent sensuels.
Des histoires pleines de douceur et de vérités.

Cette BD prend pour thème général à ces nouvelles graphiques, les seins. le nom ne trompe pas, DesSeins (remarquez les majuscules). 7 histoires de femmes ayant pour fil conducteur les poitrines comme sujet du fantasme et attribut de séductions. Olivier Pont se met à la place des femmes pour raconter des histoires qui leur parlent. 

Ou pas, c’est peut-être le problème de DesSeins. En lecteur masculin, j’ai pas été attentif aux éventuelles maladresses qu’un auteur homme aurait pu avoir. D’autant que les histoires font montre de sensibilité, de pudeur et d’empathie. Olivier Pont a une démarche sincère et bienveillante, cela se sent, cependant, il ne me surprendrait pas que les lectrices féminines ni voient pas leur compte dans la perception de leur poitrine, attributs soumis à une forte pression sociale d’esthétique. Un homme peut-il ne serait-ce qu’approcher ce qu’une femme ressent à ce sujet. j’ai du mal à le croire.

DesSeins restent une belle BD. Le trait d’Olivier Pont est quelque peu anguleux mais j’ai bien aimé son style.


Livrepoche.fr, un livre, une poche…

N'ayez pas peur de commenter