Des coccinelles dans des noyaux de cerise de Nan Aurousseau

Des coccinelles dans des noyaux de cerise (2017) de Nan Aurousseau…

Le résumé de l’éditeur de poche, Folio: À Fresnes où il fait un séjour pour vol avec ruse, François partage sa cellule avec Medhi, un cador du grand banditisme. Ce Medhi, c’est du méga lourd. D’ailleurs, il ignore superbement François qui, de son côté, joue les serviteurs zélés. Mais au fil des semaines, les intentions de François vont se révéler…

Roman noir très stylisé, Des coccinelles dans des noyaux de cerise dresse le portrait d’un truand raté sans grand envergure. Entre la prison et les magouilles, Nan Aurousseau nous dévoile une histoire plus sombre qu’il n’y paraît au départ.

Je suis plutôt adepte de la narration à la première personne. Cela amène souvent plus de fraicheur et de punch dans les évènements. Surtout quand c’est un loser magnifique qui dit ce qu’il pense. Personne de son entourage n’est épargné. Au vu de son parcourt, Nan Aurousseau sait de quoi il parle. Et dans l’exagération (des faits et des personnages), le romanesque trouve sa place.

Plutôt qu’une chronique judiciaire ou de faits divers, Des coccinelles dans des noyaux de cerise est une histoire de fiction bien menée avec cette sensation que Nan Aurousseau nous amène là où il veut. Je suis cependant un peu gêné entre la narration (à la 1re personne) censée nous livrer toutes les pensées du personnage et l’histoire qui s’éprennent avec un sens évident de la surprise et du rebondissement.

Une petite gêne tout à fait négligeable car j’ai bien aimé Des coccinelles dans des noyaux de cerise. Il y a cet humour noir, ces caractères décalés, le portrait d’une certaine misère sans pathos, drôle et tragique, cruel et malheureux. Un bon roman de roman noir.


Livrepoche.fr, un livre, une poche…

2 comments to “Des coccinelles dans des noyaux de cerise de Nan Aurousseau”

N'ayez pas peur de commenter