Monsieur Minus de Laurent Graff

Monsieur Minus (2020) de Laurent Graff…

Le résumé de l’éditeur: Bertrand Le Marec, unique héritier de la première fortune de France, consacre tout son temps à la marche à pied, loin des affaires. Il est assisté de Martial, ancien infirmier militaire et ex-taulard, qui s’occupe avec soin de la logistique. D’une randonnée à l’autre, les deux compères vont d’hôtel en maison d’hôtes, parcourant ainsi campagnes, vallons et bords de mer sur plusieurs centaines de kilomètres. Tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes, mais nous ne sommes pas dans le meilleur des mondes.

Tout juste sorti dans les bacs, on m’a parlé de Monsieur Minus comme d’un roman irrésistible. Les qualificatifs ne manquaient pas. Très drôle était l’argument qui titillait ma curiosité. Cela me permettait de me faire une idée sur son auteur, Laurent Graff. Si je ne m’attendais à rien sinon a des situations loufoques, j’ai pu remarquer que le rire, en littérature, est extrêmement variable. C’est dire. Que je ne le qualifierais pas de drôle.

Et cela à commencer par la marche. Je croyais que c’était la toile de fond mais non, c’est le thème central. Le principal de l’action se concentre sur cela. Puis, une amitié autour de cette activité qui n’a, dans ce roman, que fuir toutes les obligations de la filiation impérieuse du protagoniste. Monsieur Minus se situe dans une forme légère d’uchronie contemporaine et il y a des choses qui m’ont gêné, des passages qui focalisent, l’espace d’un petit moment, sur des faits, qui sans être hors contexte n’a presque pas sa place.

Laurent Graff me fait l’effet d’avoir tenté d’assembler 2 thèmes qui n’allaient pas ensemble. Pas sous cette forme en tous cas.

Monsieur Minus me laisse dans cet état de déception que je n’aime pas trop ressentir. C’est pourtant un roman qui porte en lui une belle histoire d’amitié improbable mais que le dénouement gâche par excès de romanesque inutile.

Je ne sais pas ce qu’il en est des autres romans de Laurent Graff mais si vous avez des titres à me conseiller, je suis preneur car le style de l’auteur m’est agréable.


Livrepoche.fr, un livre, une poche…

N'ayez pas peur de commenter