Malgré tout de Jordi Lafebre

Malgré tout (2020) de Jordi Lafebre (scénario et dessin)…

Le résumé de l’éditeur: C’est l’histoire d’un amour à rebours. Une passion platonique mais éternelle entre deux êtres. D’un côté, il y a Ana. Sexagénaire charismatique, ancienne maire tout juste retraitée, mariée et maman. Une battante au grand coeur qui impose le respect. De l’autre, il y a Zeno. Célibataire endurci, libraire proche de la retraite et doctorant en physique qui aura mis quarante ans pour terminer sa thèse. Un esprit libre et voyageur, aussi séduisant que mystérieux.
Au fil des années, ils ont tissé ensemble un amour impossible et intarissable. Tout en égrainant les excuses qui ont empêché qu’elle ne prenne forme, on remonte le temps de cette romance et de ses méandres… jusqu’à sa source.

Cette BD! Une claque. Quand j’ai vu la couverture de Malgré tout, j’ai tout de suite su qu’il me fallait la lire. Les dessins de Jordi Lafebre ont une telle classe et contiennent tant de vie que je ne pouvais que craquer.

Et j’ai craqué. C’est d’abord une narration à rebours où les protagonistes sont âgés puis on découvre leur histoire en revenant aux prémices de leur relation. C’est original et ça colle bien avec le ton de cette histoire d’amour.

L’autre richesse, c’est cette relation amoureuse, d’une tendresse folle, sans excès, mais une puissance intacte. Jordi Lafebre au scénario montre une douceur, sans mièvrerie ni séquence cliché. C’est presque dingue que ça fonctionne. Mais qu’est ce que ça fonctionne bien. Et puis il y a les dessins de Jordi Lafebre aussi dont la finesse, le style sont d’une beauté à couper le souffle. Les cadrages et la mise en scène, pourtant figés, semblent habiter par un élan de vie, un souffle, le mouvement.

Vous l’aurez compris. J’ai adoré Malgré tout et je me demande si vous avez lu d’autres titres de lui. Je crois avoir vu qu’il a dessiné une série avec Zidrou.


Livrepoche.fr, un livre, une poche…

2 comments to “Malgré tout de Jordi Lafebre”
    • Après cet très charmante BD, je suis curieux de voir ce qu’il donne avec d’autres titres. Je vais allé voir ce qu’il en est de Les beaux étés.

N'ayez pas peur de commenter