ENDYMION 1 DE DAN SIMMONS

Endymion 1 de Dan Simmons par Livrepoche.fr

Endymion 1 de Dan Simmons est le 5ème volume de poche du Cycle d’Hypérion mais surtout le début de la seconde partie, Les Voyages d’Endymion (la première étant Les Cantos d’Hypérion). Cette seconde partie, plus que la suite, nous envoie directement 247 ans plus tard (en réalité un peu plus loin mais le narrateur reprend l’histoire plus tôt). Et malgré le risque d’égarement avec un saut temporel si grand, Dan Simmons fait passer cette rupture sans le moindre problème avec même une certaine évidence.

Le résumé de l’éditeur de poche, iciRaul Endymion est né sur la planète Hypérion à l’ère de la Pax. Il n’a pas accepté le cruciforme, ce qui le voue à une mort définitive. Mais voici qu’il est exécuté et se réveille vivant…
Pour le vieux poète Martin Silenus, auteur des Cantos inachevés, le jeune homme est marqué par le destin : à lui de retrouver la petite Énée, disparue à l’âge de douze ans dans l’un des Tombeaux du Temps, de la protéger de la Pax, et de renverser l’Église.
Un programme d’autant plus difficile que la Pax se sait menacée : quand Énée sortira des Tombeaux du Temps, trente mille gardes suisses se tiendront prêts à l’intercepter…

Et c’est avec un intérêt nouveaux que l’on replonge dans le Cycle d’Hypérion, apprenant au fil de ce volume, les années écoulées avec les anciens héros devenus mythologique, les modifications sociales et géopolitiques, les revirements technologiques ainsi que leurs conséquences, etc… Ce nouveau souffle est porté par le changement radical du contexte avec un retour au moyen-âge et une redistribution des valeurs religieuses qui approfondissent l’histoire de façon très intéressante.

Dan Simmons élargit la toile du Cycle d’Hypérion. Les éléments connus se brouillent pour devenir de nouveaux éléments, plus riches, plus intenses. Et ce postulat de départ de la seconde partie est si audacieux et si judicieusement amené que j’admire Dan Simmons de l’avoir osé. Endymion 1 (en livre de poche) est un excellent retour dans l’univers du Cycle d’Hypérion de Dan Simmons et une vraie stimulation pour lire la suite en espérant que la fin de l’histoire soit à la hauteur des fantasmes des lecteurs.

Dan Simmons continue de peindre son univers de façon si précise et concise qu’avec une économie descriptive, il nous immerge totalement dans son univers, sans nous laisser à aucun moment dans le flou, ce que fait souvent la SF, en se voulant trop encyclopédique.

Livrepoche.fr, un livre, une poche…

N'ayez pas peur de commenter